•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des étudiants trouvent qu'il est difficile de voter loin de leur circonscription

Vote des jeunes

#1ervote : Les étudiants pensent qu’il est parfois difficile de voter

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs jeunes et associations étudiantes estiment qu'il est difficile de voter pour les étudiants qui vivent loin de leur circonscription d'origine.

Un texte de Laurent TherrienTwitterCourriel

Élizabeth Roy étudie à l'Université de Sherbrooke, mais son adresse officielle est toujours à Rimouski. Lorsqu'elle a voulu trouver de l'information sur les possibilités qui s'offrent à elles pour voter, cette participante du projet 1er vote de Radio-Canada s'est sentie désarçonnée.

Ce n'était pas clair. Je ne comprenais pas quelle était la date limite à laquelle je pouvais aller voter dans un bureau de vote. Est-ce qu'il fallait que j'apporte ma carte d'électeur ou c'était suffisant d'être enregistrée sur la liste?

Une citation de :Élizabeth Roy

Pour voter à l'extérieur de sa circonscription, il existe deux possibilités :

  • se rendre dans l'un des bureaux d'Élections Canada (qui peut être différent du bureau de vote);
  • voter par la poste.

Élections Canada a d'ailleurs mis en ligne une vidéo à l'intention des étudiants et des jeunes électeurs.

Pour regarder cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Aller là où les jeunes sont

Pour encourager le vote des jeunes étudiants, Élections Canada a aussi permis l'installation de 39 bureaux de vote spéciaux dans les universités.

Mais l'organisme n'en a pas installé partout. L'Université de Sherbrooke, où étudie Élizabeth, ne fait pas partie du projet pilote. 

« C'est une nécessité d'aller rejoindre les étudiants là où ils sont. Il faut comprendre que les étudiants, ce ne sont pas des travailleurs qui retournent chez eux, dans leur circonscription, le soir », estime Guillaume Raymond, vice-président du Regroupement des étudiantes et des étudiants de l'Université de Sherbrooke.

C'est important d'avoir des bureaux de vote dans les campus pour faciliter le taux de participation chez les jeunes.

Une citation de :Guillaume Raymond

Les pièces d'identité nécessaires

Autre difficulté, la Loi sur l'intégrité des élections, établie par le gouvernement Harper, interdit aux électeurs de se servir de leur carte de l'électeur pour être identifiés. En 2011, la plupart de ceux qui l'avaient utilisée étaient des jeunes.

Les électeurs doivent dorénavant présenter l'une des pièces d'identité officiellement reconnues (Nouvelle fenêtre).

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants conteste cette loi devant les tribunaux.

Ça a vraiment beaucoup affecté la façon dont les jeunes pourraient aller démontrer leur adresse et puis pouvoir participer dans le processus démocratique.

Une citation de :Bilan Arte, présidente, Fédération canadienne des étudiantes et étudiants

Aux dernières élections, 64 % des jeunes qui n'ont pas voté ont invoqué des obstacles comme le manque de pièces d'identité, l'incapacité de se rendre au bureau de scrutin ou le manque d'information sur le processus électoral.

Élections Canada soutient faire tous les efforts possibles pour améliorer l'accès au vote. L'organisme ajoute que les jeunes, comme tous les autres électeurs, ont la responsabilité de se renseigner sur les différentes manières d'exercer leur droit de vote.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !