•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil des écoles fransaskoises veut un plan stratégique de cinq ans

Un élève en classe

Un élève en classe

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) veut mettre sur pied un plan stratégique 2016-2021.

Il lance un appel d'offres à des candidatures, dont la date limite de soumission est le 19 octobre prochain. Le budget du contrat ne dépassera pas 30 000 $.

Le CEF se donne trois objectifs à travers sa planification quinquennale. Il souhaite actualiser son mandat, s'octroyer des orientations stratégiques sur cinq ans en fonction de ses besoins et avoir un plan qui répond à ses opérations. 

Dans un document décrivant sa démarche, le CEF affirme qu'il consultera des composantes de la communauté francophone, à savoir les parents, les élèves, le personnel et des organismes communautaires, ainsi que certains ministères de la Saskatchewan. Il promet, par ailleurs, d'évaluer les résultats de ses performances.

Depuis plusieurs mois, le collectif des parents inquiets et préoccupés demande au CEF de discuter d'un plan de redressement pour faire face à ses compressions financières et « retrouver les acquis de la communauté ».  Dans une récente lettre, le groupe a fustigé le CEF en l'accusant de « naviguer sans boussole » dans sa gestion des coupures de services dans les écoles fransaskoises. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !