•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de collaboration entre le Transit Sept-Îles et la Maison des femmes

doris-nadeau-martine-girard

doris-nadeau-martine-girard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La maison des Femmes de Sept-Îles et la maison d'hébergement Transit Sept-Îles officialisent le partenariat d'échange de services conclu en 2013.

En cas de pandémie ou de catastrophe naturelle, les deux organismes entendent collaborer afin de pouvoir reloger les femmes et leurs enfants qui font appel à ces deux organismes, en cas de sinistres, catastrophes naturelles et pandémie.

« Parce que c'était déjà arrivé une situation comme ça, on avait eu un sinistre à la Maison des femmes. Il a fallu évacuer les femmes, on trouvait pas d'endroit et ses femmes là sont déjà déraciné de leur milieu avec les enfants. »

— Une citation de  Martine Girard, coordonnatrice de la Maison des femmes de la Côte-Nord 

Avec cette entente, les deux maisons d'hébergement veulent inciter les autres organismes communautaires à collaborer entre eux. L'organisme Transit Sept-Îles héberge des personnes en situation d'itinérance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec