•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une journaliste dénonce les comportements de Marcel Aubut

Marcel Aubut se retire de la présidence du Comité olympique canadien, du moins temporairement. Il est l'objet d'une plainte pour harcèlement relativement à des propos qu'il aurait tenus à l'égard d'une collègue.

Plainte pour harcèlement sexuel contre Marcel Aubut

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les réactions continuent de fuser dans la foulée de la plainte pour harcèlement sexuel déposée contre Marcel Aubut.

Samedi, le président du Comité olympique canadien (COC) a annoncé qu'il quittait ses fonctions. « Je profite de l'occasion pour m'excuser sincèrement auprès des gens que mon comportement aurait offusqués », a indiqué Me Aubut par voie de communiqué.

Le même jour, la chroniqueuse au Journal de Québec Karine Gagnon signait une chronique sur les gestes de l'avocat et homme d'affaires qu'elle a côtoyé durant de nombreuses années.

En entrevue à l'émission Première heure lundi matin, Karine Gagnon a indiqué avoir choisi de dénoncer les comportements de Marcel Aubut publiquement au moment où elle a réalisé que les gestes n'étaient pas isolés. « Je m'étais toujours promis de joindre ma voix à d'autres femmes qui auraient dénoncé ce type de comportements là. »

«  Des excuses, c'est bien. Mais ce qui est déplorable, c'est que Marcel Aubut ait attendu qu'il y ait une plainte et que ça sorte au grand jour pour changer de comportement »

— Une citation de  Karine Gagnon, journaliste, Journal de Québec

La journaliste affirme que les témoignages de comportements inappropriés se sont multipliés depuis la publication de son texte samedi. « Ce n'est pas juste au Journal de Québec non plus! Dans les salles de rédaction, lorsqu'il y avait des jeunes femmes journalistes qui entraient, quand on les envoyait couvrir des conférences de presse où Marcel Aubut était, on leur disait de se tenir loin de lui pour éviter de subir ça. C'était archiconnu. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !