•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médecine : trois nobélisés

Les trois lauréats du prix Nobel de médecine 2015, William C. Campbell, Satoshi Omura et Youyou Tu.

Les trois lauréats du prix Nobel de médecine 2015, William C. Campbell, Satoshi Omura et Youyou Tu.

Photo : La Presse canadienne / FREDRIK SANDBERG

Reuters

L'Irlandais William Campbell, le Japonais Satoshi Omura et la Chinoise Youyou Tu ont remporté conjointement le prix Nobel 2015 de physiologie ou de médecine pour leurs travaux sur les maladies parasitaires, a annoncé lundi l'Assemblée du Nobel à l'institut Karolinska en Suède.

« Les lauréats du Nobel de cette année ont développé des thérapies qui ont révolutionné le traitement de certaines des maladies parasitaires les plus dévastatrices », a déclaré l'Assemblée dans un communiqué.

William C. Campbell et Satoshi Omura ont remporté la moitié du prix pour la découverte d'un nouveau médicament, l'Avermectine, qui a notamment aidé à lutter contre la cécité des rivières, une filiariose cutanée.

Youyou Tu a pour sa part découvert l'Artémisinine, qui a réduit de façon importante le taux de mortalité des patients atteints de paludisme, précise le communiqué de l'Assemblée.

« Ces deux découvertes ont fourni à l'humanité de puissants moyens de combattre ces maladies invalidantes qui touchent des centaines de millions de personnes chaque année », lit-on dans le communiqué.

« Les conséquences en ce qui concerne l'amélioration de la santé humaine et la diminution de la souffrance sont incommensurables. »

Malgré les progrès rapides dans le contrôle du paludisme ces dix dernières années, la maladie tue encore plus de 500 000 personnes chaque année, notamment des enfants en Afrique.

Le prix Nobel de physiologie ou de médecine est accompagné d'un montant de 1,27 million de dollars [8 millions de couronnes suédoises].

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International