•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sans eau potable depuis 20 ans dans une réserve ontarienne

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Aujourd'hui, 11 octobre 1963

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les habitants de Neskantaga, une petite réserve autochtone située à des centaines de kilomètres au nord de Thunder Bay, sont soumis à un avis d'ébullition d'eau depuis 20 ans. Plus de 7600 jours sans eau potable du robinet, c'est un record au Canada.

Les habitants de Neskantaga, une petite réserve autochtone située à des centaines de kilomètres au nord de Thunder Bay, sont soumis à un avis d'ébullition d'eau depuis 20 ans. Plus de 7600 jours sans eau potable du robinet, c'est un record au Canada.

Joseph Yellowhead, responsable du système de filtration d'eau de l'école de Neskantaga, explique que l'unité d'osmose inversée qui sert à purifier l'eau est en mauvais état et qu'il faut constamment la réparer.

Les habitants de la réserve doivent souvent aller remplir des bombonnes d'eau au seul autre purificateur installé à l'extrémité du village. Une situation inacceptable, selon le chef Wayne Moonias.

Peu importe la couleur de sa peau, chaque personne au Canada devrait avoir accès à de l'eau potable au robinet de la maison.

Wayne Moonias, chef de Neskantaga

Éruptions cutanées

L'eau de Neskantaga est non seulement impropre à la consommation, mais elle provoque aussi des éruptions cutanées chez certains. Maggie Sakanee (vidéo ci-dessus), par exemple, a cessé de donner le bain à son petit-fils. « Nous utilisons des lingettes », dit-elle.

Une dépense que peut difficilement se permettre la famille, mais qui est devenue nécessaire pour le petit Raphael.

Qu'en pensent les trois principaux candidats dans la circonscription de Kenora?

D'après le reportage de Martine Laberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !