•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artefacts vieux de plus de mille ans au sud de Calgary

Des foyers et des artefacts dévoilés après les inondations de 2013 dans le sud de l'Alberta.

Photo : Evelyne Asselin/CBC

Radio-Canada

Des archéologues s'activent à déterrer ou préserver des artefacts vieux de mille ans qui ont été dévoilés sur le site Buffalo Jump FM Ranch par les inondations de juin 2013 au sud de Calgary.

Le site a fait l'objet d'une première excavation privée en 1959. Ce travail a été arrêté à cause d'une décision de la province, qui a donné une désignation patrimoniale à cet endroit. Les inondations de 2013 ont cependant dévoilé de nouveaux trésors, dont des foyers, des zones sèches et des boucheries de bisons.

Le directeur provincial de la section Archeological Survey assure que le site est plus large que ce que les archéologues croyaient au début. « Nous nous empressons vraiment de protéger ce site », dit Darryl Bereziuk.

Un archéologue travaille sur le site Buffalo Jump, au sud de Calgary, pour déterrer des artefacts dévoilés par les inondations de 2013.

Un archéologue travaille sur le site Buffalo Jump, au sud de Calgary, pour déterrer des artecfacts dévoilés par les inondations de 2013.

Photo : Tourisme Alberta

Selon lui, l'endroit aurait connu neuf occupants différents sur un millier d'années et dévoilerait de nombreux détails de l'histoire de Calgary et des ancêtres autochtones de l'Alberta. « Ici, les gens procédaient à l'abattage des bisons et retiraient le gras des os pour l'utiliser dans la préparation de leur nourriture », soutient Darryl Bereziuk.

L'importance du site pourrait rivaliser avec celle de Smashed-In Buffalo Jump, près de Fort McLeod, retenu dans le patrimoine mondial de l'humanité. Les artefacts y sont moins compactés et donc plus faciles à étudier, assure l'archéologue Trevor Peck, de Tourisme et culture Alberta.

Les spécialistes veulent explorer ces objets et les laisser sur le site, sauf exception. Ils invitent d'ailleurs le public à signaler à la province toute découverte d'artefacts, en évitant surtout de les toucher ou de les manipuler.

Alberta

Archéologie