Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident sur un chantier : des résidents en colère

Fleurs

Des amis et des proches de la femmes heurtée par une niveleuse mercredi ont déposé des fleurs sur les lieux du drame.

Photo : Pierre-Mathieu Tremblay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des résidents du foyer Christ the King de Sudbury ont laissé éclater leur colère hier soir lors d'une cérémonie impromptue à la mémoire de la femme de 58 ans qui est morte mercredi sur un chantier de construction au centre-ville de Sudbury.

Leurs récriminations visaient l'entreprise Interpaving, responsable du chantier, de même que l'absence de mesures de la Ville du Grand Sudbury, montrée du doigt pour son inaction par certains résidents.

Paulette Clément affirme avoir contacté la Ville de Sudbury à de nombreuses reprises pour qu'elle prenne des mesures pour mieux contrôler la circulation, notamment les véhicules qui circulent rapidement.

Ils m'ont dit de juste prendre le numéro de licence et l'heure et que les caméras allaient [vérifier].

Paulette Clément, résidente de Christ the King

Des résidents en colère

Selon elle, la Ville devrait tenir compte de la proximité de résidences de personnes âgées lorsqu'elle planifie un chantier afin de prendre des mesures appropriées.

Yvonne Lentir dénonce quant à elle l'absence de policiers pour assurer la circulation des piétons.

Après les policiers, ce n'était plus pareil. On prenait des chances pour traverser.

Yvonne Lentir, résidente de Christ the King

Selon les chiffres de la police du Grand Sudbury, des policiers étaient en poste durant 16 journées entre le 24 juin et le 16 septembre. La police indique que l'embauche d'un policier relève de l'entreprise responsable des travaux.

Une rencontre qui n'a pas eu lieu

Paulette Clément affirme avoir demandé, il y a environ un mois, à la Ville de tenir une rencontre sur la sécurité à la résidence. Cette rencontre n'a jamais eu lieu. Selon elle, un tel échange entre les résidents du foyer et la municipalité aurait peut-être permis d'éviter le tragique accident de mercredi.

J'aurais demandé qu'ils mettent plus de rubans, plus de poteaux, un bord pour marcher, un bord fermé.

Paulette Clément, résidente de Christ the King

Le directeur général de la Ville de Sudbury, Kevin Fowke indique que toutes les plaintes des résidents ont été communiquées à la compagnie de construction Interpaving responsable du chantier. Il explique que la Ville ne peut pas changer la méthode de travail du sous-traitant et n'a fait que transmettre l'information. Le directeur général ajoute qu'il est satisfait des normes de sécurité de la compagnie Interpaving qui rencontre des membres des services de construction de la Ville aujourd'hui.

Trois travailleurs de la Ville étaient sur le chantier de la rue Elgin au moment de l'accident mortel, mercredi.

Le chantier de la rue Elgin rouvrira lundi et des policiers seront sur place durant la journée.

L'intersection où est survenu l'accident mortel est située à proximité de deux résidences pour personnes âgées et d'un centre commercial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario