•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jian Ghomeshi plaide non coupable à des accusations d’agression sexuelle

Jian Ghomeshi à son arrivée au tribunal jeudi matin

Jian Ghomeshi à son arrivée au tribunal jeudi matin

Photo : La Presse canadienne / Michelle Siu

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ex-animateur de CBC Jian Ghomeshi a plaidé non coupable à cinq accusations relativement à des agressions sexuelles présumées, ce matin en cour à Toronto.

Jian Ghomeshi fait face à quatre chefs d'accusation d'agression sexuelle et à un chef d'avoir vaincu la résistance par étouffement, c'est-à-dire d'avoir empêché quelqu'un de résister à un acte criminel en l'étranglant.

Jian Ghomeshi devra répondre à ces accusations lors d'un procès présidé par un juge seul le 1er février 2016.

L'homme de 48 ans faisait initialement face à sept chefs d'accusation d'agression sexuelle et à un chef d'accusation d'avoir vaincu la résistance par étouffement, mais deux accusations d'agression sexuelle ont été abandonnées au mois de mai dernier par la Couronne qui estimait qu'elles ne mèneraient pas à une condamnation.

Jian Ghomeshi fait aussi face à un autre chef d'accusation d'agression sexuelle qui fera l'objet d'un procès différent.

CBC a congédié Jian Ghomeshi en octobre 2014.

Les agressions présumées se seraient produites de 2002 à 2008 et Jian Ghomeshi a toujours affirmé que les rapports étaient consensuels.

Ses conditions de libération sous caution l'obligent à rester en Ontario et à vivre chez sa mère.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.