•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« On croit qu'on peut gagner chaque match » - Reo-Coker

Les joueurs de l'Impact à l'entraînement

Photo : Radio-Canada Sports

Radio-Canada

L'Impact amorce un long voyage sur la route, pour ses quatre prochains matchs, avec une mentalité fort différente de celle qui l'habitait au début de l'été.

Fini l'époque où le onze montréalais n'espérait que limiter les dégâts pour glaner un tout petit point à la suite d'un verdict nul.

Désormais, les hommes de Mauro Biello visent haut et ne veulent rien de moins que les trois points.

« On joue maintenant avec la mentalité de gagner. On croit qu'on peut gagner chaque match et c'est la mentalité que l'on doit avoir dans une chambre qui vise le championnat », soutient Nigel Reo-Coker.

Le milieu de terrain britannique a même osé décocher subtilement une flèche à l'endroit de l'ancien entraîneur Fank Klopas, congédié au mois d'août.

« Mauro est maintenant responsable et il voulait asseoir ses bases. Ça fait longtemps qu'il est avec ce club, qu'il nous voit jouer depuis le début de la saison. Il avait ses convictions et il voulait que l'équipe y croie. Il croit en nous et on le lui rend bien. »

L'Impact pourrait donc assurer sa place dans les séries samedi avec un gain sur l'Orlando FC. Reste que malgré une série de six matchs sans défaite, les joueurs n'ont pas la grosse tête.

« Il faut gérer la confiance du dernier résultat. Il ne faut pas non plus pécher par arrogance. Ça va être une guerre de tous les instants. Il va falloir être prudents », estime Wandrille Lefèvre.

Le défenseur ne sait pas encore quel sera le plan de match de Mauro Biello, mais il ne serait pas étonné que l'Impact favorise un jeu compact comme en Ligue des champions l'hiver dernier.

L'Impact misera samedi sur le retour de Laurent Ciman, suspendu pour la troisième fois de la saison lors de la victoire de 2-0 contre le D.C. United samedi dernier au stade Saputo.

« J'ai travaillé à l'entraînement pour revenir au top. Mais je ne me soucie pas de ça [carton jaune], sinon je vais faire une fixation là-dessus », affirme le défenseur belge.

La fixation maintenant, c'est de se qualifier pour les séries le plus rapidement possible et d'améliorer le classement.

Soccer

Sports