•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-missionnaire de nouveau accusé pour des crimes sexuels à Edmonton

Eric Dejaeger à sa sortie d'une salle d'audience à Iqaluit au Nunavut le 20 janvier 2011.
Eric Dejaeger à sa sortie d'une salle d'audience à Iqaluit au Nunavut le 20 janvier 2011. Photo: La Presse canadienne / Chris Windeyer
Radio-Canada

Un ancien père oblat d'origine belge, Eric Dejaeger, qui avait été reconnu coupable en janvier de 32 chefs d'accusation pour agressions sexuelles, a plaidé coupable mardi, à quatre nouvelles accusations de crimes sexuels pour des gestes commis dans les années 1970, tandis qu'il étudiait au collège Newman Theological à Edmonton.

Mardi, à Iqaluit, Eric Dejeager, qui avait été missionnaire dans le Grand Nord, a plaidé coupable à deux chefs d'accusation d'acte de grossière indécence, à un chef d'attentat aux mœurs sur une jeune femme et à un chef d'attentat aux mœurs sur un homme commis dans les années 1970.

En janvier, Eric Dejeager avait déjà plaidé coupable à 32 chefs d'accusation pour des actes commis à Igloolik, à l'extrémité nord-est du Nunavut, au tournant des années 1980. Il avait été condamné à 19 ans de prison relativement à des dizaines d'agressions sexuelles commises sur des enfants inuits.

Eric Dejaeger devrait connaître sa peine le 22 octobre.

Alberta

Justice