•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débat des chefs : les francophones hors Québec se sentent « exclus »

Débat des chefs en français

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Aucune question ne portait sur les francophones hors Québec lors du débat des chefs en français, hier soir, ce qui a suscité un tollé dans les médias sociaux.

Le débat était organisé par Radio-Canada, La Presse et Télé-Québec.

« Ce soir, 2,6 millions de citoyens francophones ont été exclus », a commenté sur Twitter la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA).

Le mot-clic #nouscomptons a fait partie des tendances sur Twitter toute la soirée.

Le directeur général de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario, Peter Hominuk, aurait aimé que les chefs fédéraux débattent de l'immigration francophone, par exemple.

Nos communautés [francophones] vont bien, mais elles pourraient aller beaucoup mieux.

Peter Hominuk, directeur général de l'AFO

Cliquez ici pour entendre l'entrevue avec Peter Hominuk sur votre appareil mobile (Nouvelle fenêtre)

La controverse entourant le débat des chefs survient alors que l'Ontario célèbre aujourd'hui le jour des Franco-Ontariens, marqué notamment par le lever du drapeau francophone vert et blanc, un peu partout dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Francophonie