•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les propos d'un professeur de l'Université du N.-B. critiqués dans une lettre ouverte

Ricardo Duchesne

Ricardo Duchesne

Photo : CBC

Radio-Canada

Dix professeurs de sociologie de l'Université du Nouveau-Brunswick ont écrit une lettre ouverte, publiée dans le Toronto Star, pour critiquer les propos d'un collègue qui affirme que trop d'immigration nuit au caractère européen de la civilisation occidentale.

La lettre a été publiée lundi à la suite de la publication d'une entrevue avec le professeur Ricardo Duchesne par des étudiants suprémacistes blancs de l'Université Ryerson à Toronto.

L'un des professeurs signataires, Paul Peters, indique que les auteurs ne veulent pas être associés aux commentaires de Ricardo Duchesne.

Nous voulons que nos points de vue soient dissociés des siens

Paul Peters, signataire

Selon Ricardo Duchesne, cette lettre ouverte prouve que certaines opinions ne peuvent être exprimées sur le campus de l'université.

Il dit qu'il ne dénigre personne et qu'il se tient debout pour les nations européennes, qui ont aidé à bâtir le Canada. Le professeur affirme aussi encourager les étudiants à repenser les valeurs du multiculturalisme.

Un professeur controversé

Ce n'est pas la première fois que les propos de Ricardo Duchesne créent la controverse. En janvier, un conseiller municipal de Vancouver, Kerry Jang, a porté plainte à l'Université du Nouveau-Brunswick. Selon lui, les propos du professeur avaient un caractère haineux.

L'institution a étudié la plainte, mais elle a indiqué s'en tenir au principe de liberté universitaire.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Éducation