•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Leloup et Michel Rivard primés par la Fondation SPACQ

Michel Rivard chante Ce matin-là.

Michel Rivard chante Ce matin-là.

Photo : Véronica Lê-Huu

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Fondation SPACQ (Société professionnelle des auteurs-compositeurs du Québec) a récompensé la carrière remarquée de Jean Leloup et celles plus jeunes de Sarah Toussaint-Léveillé et de Chloé Lacasse, mardi soir à Montréal, lors de son 10e gala annuel, animé par Louise Forestier.

Sarah Toussaint-Léveillé et la gagnante des Francouvertes 2011, Chloé Lacasse, ont remporté ex aequo le prix André « Dédé » Fortin pour la scène émergente.

Chloé LacasseAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chloé Lacasse

Photo : chloelacasse.com

Quant à Jean Leloup, il s'est vu remettre le prix Gilles Vigneault pour la « carrière en marche ». Le musicien a lancé cette année son 11e album, À Paradis City.

Jean Leloup songeur devant les affiches de son dernier album : À Paradis CityAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean Leloup songeur devant les affiches de son dernier album : À Paradis City

Photo : Radio-Canada / Sarah Champagne

Le prix Luc Plamondon, qui récompense un parolier, a été remis à Michel Rivard et le prix André Gagnon, pour la musique instrumentale, à Jorane.

La rockeuse Nanette Workman s'est vue décerner le prix Lucille Dumont pour l'ensemble de sa carrière. Également pour l'ensemble de son œuvre, le prix Sylvain Lelièvre a été remis à Zachary Richard.

Édith Butler, pour la musique de chanson, Diane Tell, pour le rayonnement international, et Michel Cusson, pour la « musique sur images » font aussi partie des lauréats.

Les 12 prix sont assortis de bourses de 5000 $ ou de 10 000 $, et sont remis à des artistes membres de la SPACQ. Un comité de sélection, formé de 13 membres de l'industrie, propose des candidatures d'artistes qui ne sont pas nécessairement membres de la SPACQ et détermine les gagnants.

La Fondation SPACQ vise à « soutenir, à promouvoir, à encourager et, de toute autre manière, à venir en aide aux auteurs, aux compositeurs et aux interprètes ayant marqué de leur plume ou de leur musique notre mémoire collective ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !