•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harper peut-il créer 1,3 million d'emplois d'ici 2020? L'épreuve des faits

Stephen Harper visite une usine de Honda à Alliston, en Ontario, le 30 mars 2015.

Stephen Harper visite une usine de Honda à Alliston, en Ontario, le 30 mars 2015.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le chef du Parti conservateur, Stephen Harper, promet de créer au moins 1,3 million d'emplois d'ici 4 ans. Est-ce réaliste?

Un texte de Denis-Martin ChabotTwitterCourriel

Sous notre plan, notre but pour l'économie canadienne d'ici 2020 est de créer au moins 1 300 000 emplois nets additionnels.

Stephen Harper, chef du Parti conservateur du Canada

Vérification faite : 1 300 000 emplois en quatre ans, c'est très ambitieux dans les circonstances.

Pour voir ce graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

Il a fallu six ans, soit depuis la dernière récession, pour créer le même nombre d'emplois.

Cela représente une croissance annuelle moyenne de l'emploi de 1,3 %. La promesse de Stephen Harper nécessiterait plutôt une croissance de 1,8 % par année au cours des quatre prochaines années.

Or, selon Jean-Pierre Aubry, fellow associé au Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) et membre du Comité des politiques publiques de l'Association des économistes québécois, le contexte était beaucoup plus favorable au cours des six dernières années, avec une croissance économique moyenne de 2,4 % et un baril de pétrole oscillant autour de 100 $.

Pour voir ce graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

Les prévisions économiques sont beaucoup moins optimistes pour les années à venir. L'OCDE a revu à la baisse les prévisions de croissance, à 2,1 % pour 2016, et on ne prévoit pas de hausse substantielle du prix du pétrole avant trois ans.

Entre-temps, le taux de chômage au Canada stagne à 7 % depuis 32 mois.

Politique