•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Demande de recours collectif contre Volkswagen en Ontario

Devanture d'une voiture Volkswagen
Devanture d'une voiture Volkswagen Photo: Getty Images / Getty/Getty Images News/Sean Gallup
Radio-Canada

Des avocats ontariens ont déposé, au nom de propriétaires de véhicules Volkswagen, une demande de recours collectif de 1,1 milliard de dollars contre le constructeur, à la suite du scandale secouant la compagnie allemande.

Volkswagen a avoué avoir faussé les résultats de tests antipollution pour ses modèles diesel.

Le patron de la compagnie, Martin Winterkorn, a présenté des excuses, mardi, se disant « infiniment désolé d'avoir trahi la confiance de millions de gens ».

Le constructeur avait déjà stoppé la vente de ses modèles diesel Jetta, Beetle, Golf, Passat ainsi qu'Audi A3.

Valeur de revente et santé

Des cabinets d'avocats de Windsor, de London et de Toronto participent à la demande ontarienne de recours collectif contre Volkswagen Canada. Les deux plaignants sont Matthew Quenneville, de Windsor, et Michael Pare, de Mount Brydges, près de London.

Ils soutiennent que la valeur de revente de leur véhicule est minée par le scandale, sans parler de la pollution de l'air et de ses effets nocifs sur leur santé.

Volkswagen [...], ses dirigeants et agents ont comploté pour créer intentionnellement un logiciel manipulateur pour cacher ou supprimer la vraie nature d'émissions dangereuses et polluantes.

Recours collectif

Selon la demande de poursuite, 100 000 Canadiens sont touchés.

D'autres demandes de recours collectif ont été déposées contre Volkswagen Canada ailleurs au pays. Les tribunaux devront se pencher sur le bien-fondé de chacune et statuer si l'une d'entre elles peut aller de l'avant.

Ontario

Industrie automobile