•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des frigos libre-service pour contrer le gaspillage alimentaire en Outaouais

La conservation des aliments

La conservation des aliments

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Escouade anti-gaspillage alimentaire lance, lundi, le projet des « frigos anti-gaspi », qui serviront de points de chute pour les surplus agricoles de l'Outaouais. Les gens dans le besoin pourront ensuite s'y servir de façon anonyme.

Trois frigos « anti-gaspi » seront accessibles à Gatineau. Ils seront situés aux endroits suivants :

  • La Mie de l'entraide, secteur Buckingham
  • Le Dépanneur Sylvestre, secteur de Hull
  • La Manne de l'Île, secteur de Hull

Les frigos seront installés à l'extérieur d'organismes communautaires, qui en assureront l'entretien.

Quiconque dispose de surplus alimentaires peut également aller les déposer et, ceux qui le désirent, peuvent s'y servir. Toutefois, afin d'éviter les intoxications alimentaires, les viandes, les fruits de mer, les restants de table et les contenants déjà ouverts ne seront pas acceptés.

Liste des aliments autorisés :

  • Pain congelé;
  • Fruits et légumes;
  • Denrées non périssables;
  • Aliments secs (riz, pâte, etc.).

Selon l'Escouade anti-gaspillage alimentaire, 51% du gaspillage alimentaire au Canada provient des ménages. En Outaouais, 10 000 personnes ont recours chaque mois à une forme d'aide alimentaire.

L'initiative des « frigo anti-gaspi » est inspirée de projets semblables en Europe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !