•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claude Dubois : dix grandes chansons expliquées

Claude Dubois

Entrevue : Claude Dubois en concert à Toronto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le célèbre chanteur québécois est de passage à Toronto cette fin de semaine pour participer au festival Francophonie en Fête. Il a passé une heure en studio à l'émission Grands Lacs café pour écouter dix des plus grandes chansons de son répertoire et pour expliquer dans quels contextes ces chansons ont été créées et inspirées

Comme un million de gens : sa chanson, écrite à Paris, raconte l'histoire des gens de son quartier natal, mais l'appel à la solidarité de la finale de la chanson est inspiré de ce qu'il observait pendant les manifestations de mai 1968.

En voyage : après ses premiers succès pendant les années 60, Claude Dubois prend une pause de nombreuses années pour voyager à travers le monde, seul, au gré de ses envies.

Besoin pour vivre : le producteur de Claude Dubois le force à créer des chansons enfermées dans un studio du matin au soir. Le chanteur lui rêve de bouger, de liberté, de soleil. Il écrit la liste de ses besoins essentiels, sa propre pyramide de Maslow.

Laissez l'été avoir quinze ans : dans les années 1980, c'était la crise économique, la guerre froide et la menace de bombes nucléaires. Claude Dubois a eu envie de créer une chanson pour célébrer la beauté de la vie et pour lutter contre la morosité ambiante.

L'immigrée : le guitariste de Claude Dubois était coréen. Il n'avait pas sa citoyenneté et il était menacé de déportation. Le chanteur était catastrophé et prêt à briser la loi pour cacher son guitariste. Claude Dubois a transposé cette histoire à une femme immigrée.

Si Dieu existe : cette chanson évoque ce moment où les gens sentent que leurs forces les abandonnent, qu'ils frappent à la porte de la mort. Cette chanson en est une de réconfort pour les gens en fin de vie.

Chasse-galerie : extrait d'un album concept intitulé Fable d'espace. La chanson est inspirée d'une célèbre légende canadienne-française, mais elle est chantée dans des tonalités de rock alors inédites dans le paysage musical francophone.

Enfant de l'an 2000 : autre chanson de l'album Fable d'espace. Cette pièce superbe et méconnue raconte l'histoire d'un enfant oublié sur la planète qui s'envole en soucoupe volante. La chanson peut évoquer l'histoire du film E.T. de Spielberg.

Infidèle : le chanteur avoue avoir souvent composé des chansons d'amour pour des femmes autres que ses compagnes du moment. La chanson toutefois évoque surtout son amour insatiable de la vie et son envie de tout voir, tout expérimenter.

Le Labrador : cette chanson a été composée à Londres. Claude Dubois était émerveillé par l'énergie et la densité urbaine de cette ville et en même temps, il avait la nostalgie des grands paysages du nord du Canada.

Cliquez ici pour écouter l'intégral de la rencontre avec Claude Dubois sur l'audiofil de Grands Lacs café.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario