•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les rôles de transgenres doivent-ils être joués par des acteurs transgenres?

Jared Leto dans « Dallas Buyers Club », de Jean-Marc Vallée

Jared Leto dans « Dallas Buyers Club », de Jean-Marc Vallée

Photo : AP Photo/Focus Features

La Presse canadienne

Deux films parmi les plus attendus du Festival international du film de Toronto (TIFF) provoquent des discussions sur la façon dont l'industrie dépeint les transgenres et l'identité de genre à l'écran.

Bien qu'About Ray et The Danish Girl racontent tous deux des histoires de transition de sexe, aucun de ces deux longs métrages ne met en vedette un acteur trans.

Pour voir cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

La productrice de Vancouver Amy Fox considère ironique que des gens qui réalisent des films sur « la dignité et les droits d'un groupe marginalisé » n'embauchent pas de gens de ce même groupe.

Hormis Sophia Burst dans la série américaine Orange is the New Black, qui est jouée par Laverne Cox, une actrice trans, la plupart des rôles transgenres importants sont confiés à des acteurs qui ne le sont pas, que l'on pense à Jared Leto, qui a obtenu un Oscar pour son rôle de femme trans dans Dallas Buyers Club, ou à Hilary Swank, qui a aussi remporté un Oscar pour sa performance en tant que Brandon Teena dans Les garçons ne pleurent pas.

Les films qui mettent des acteurs transgenres en scène peinent à atteindre le grand public. Le film indépendant Gun Hill Road a à peine été présenté dans quelques salles aux États-Unis, puis il est sorti directement en DVD au Canada. Un autre film qui a pris l'affiche cet été, Tangerine, n'a pas changé la donne. Présenté en première au festival Sundance, Tangerine a obtenu d'excellentes critiques, mais a seulement été présenté dans quelques salles en Amérique du Nord, dont à l'Excentris à Montréal, avant de disparaître.

La réalisatrice d'About Ray, Gaby Dellal, affirme avoir reçu de l'industrie le message clair, lorsqu'elle travaillait l'histoire il y a trois ans, que le sujet des trans n'intéresse pas le public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Cinéma