•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les baleines échouées seraient mortes empoisonnées

La baleine retrouvée morte sur la côte nord de la Colombie-Britannique

La baleine retrouvée morte sur la côte nord de la Colombie-Britannique

Photo : Philip Charles/Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une algue toxique ayant pris naissance dans une immense masse d'eau chaude appelée « Blob » au sein de l'océan Pacifique serait liée à la mort d'une vingtaine de baleines échouées sur les plages de la Colombie-Britannique et de l'Alaska depuis mai dernier, affirme une étude de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC).

D'après le directeur de l'unité de recherche sur les mammifères marins de UBC, Andrew Trites, l'algue remonte la chaîne alimentaire en étant d'abord consommée par des sardines ou de petits crustacés appelés krill dont le contenu peut ensuite empoisonner les baleines.

« Chaque corps de krill est une capsule de gel pleine de poison. Et lorsque [les baleines] en mangent suffisamment, dit le scientifique, cela provoque des lésions cérébrales [...] qui peuvent mener à la mort. »

Le « Blob » situé au large de la côte ouest du Canada a des températures de 3 à 4 degrés supérieures au reste de l'océan.

Selon les chercheurs de UBC, aucun autre facteur ne semble être responsable de ces décès, qu'il s'agisse de malnutrition, de blessures provoquées par des navires ou de filets de pêche capturant les baleines.

M. Trites confirme cependant que la cause exacte des décès ne sera probablement jamais connue, car les corps des mammifères ont été retrouvés très décomposés et la toxine produite par l'algue est soluble dans l'eau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !