•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cancer de l'ovaire : des milliers de Canadiens ont participé à la Randonnée de l'espoir

Des dizaines de personnes marchant le long d'un sentier.

Des milliers de Canadiens ont pris part dimanche à la 14e édition de la Randonnée de l'espoir pour amasser des fonds pour la recherche sur le cancer des ovaires. L'événement avait lieu dans une quarantaine de municipalités à travers le pays, dont Calgary, Edmonton, Vancouver, Victoria, Regina, Saskatoon et Winnipeg.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des milliers de Canadiens ont pris part dimanche à la 14e édition de la Randonnée de l'espoir afin d'amasser des fonds pour la recherche sur le cancer des ovaires.

L'événement avait lieu dans une quarantaine de municipalités au pays, dont Calgary, Edmonton, Vancouver, Victoria, Regina, Saskatoon et Winnipeg.

Carrie Bisonnette et son mari François, de Calgary, ont appris qu'elle avait ce cancer, alors qu'ils essayaient d'avoir un premier enfant.

« Dans les tests pour voir si on était compatible et tout, c'est là qu'on a découvert qu'elle était porteuse du cancer des ovaires. Ça été une journée assez difficile, elle a appris la même journée qu'elle avait le cancer et qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfants, ça été assez émouvant! » a raconté François Bisonnette.

Le saviez-vous?

  • Le cancer de l'ovaire est le cancer féminin le plus mortel au Canada.
  • Le cancer de l'ovaire tue cinq femmes canadiennes tous les jours.
  • Cette année, environ 2800 femmes canadiennes recevront un diagnostic de cancer de l'ovaire.
  • Parce que le cancer de l'ovaire est souvent diagnostiqué à un stade avancé, plus de la moitié des femmes ne survivent pas au-delà de cinq ans.

Source : Cancer de l'ovaire Canada

Une maladie silencieuse

Le cancer des ovaires est une maladie dite silencieuse parce qu'elle est difficile à diagnostiquer.

« Les symptômes ressemblent à ce que beaucoup de femmes vivent chaque mois, comme des ballonnements ou des menstruations irrégulières. Comme elles ne pensent pas être malades, de nombreuses femmes se font diagnostiquer tard », explique Carrie Bisonnette.

Une réalité dont est bien consciente la société du cancer des ovaires.

« Quand le besoin d'uriner souvent, les selles douloureuses, les gaz, les ballonnements, et les douleurs au dos sont persistants, nous demandons aux femmes de consulter un médecin », explique Kathryn Vincent, porte-parole de la société du cancer des ovaires.

Il n'existe toutefois pas de test de dépistage pour le cancer des ovaires.

« La recherche est très importante pour nous, car nous devons trouver un test de dépistage », ajoute Kathryn Vincent pour souligner l'importance d'un événement comme la marche de l'espoir qui amasse des fonds pour la recherche.

Au cours des ans, l'événement a permis d'amasser 19 millions de dollars au Canada. « Ces fonds permettent à Cancer de l'ovaire Canada de soutenir les femmes atteintes de la maladie, de sensibiliser la population et de financer la recherche, toujours essentielle », explique l'organisme par voie de communiqué.

D'après un reportage de Stéphanie Rousseau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !