•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'École Taché fait sa rentrée dans ses nouveaux locaux

Radio-Canada

La rentrée des classes s'est faite dans les nouveaux locaux très attendus de l'École Taché à Saint-Boniface vendredi. L'établissement compte désormais une extension de 2000 mètres carrés qui accueille plusieurs classes, mais également un gymnase et une garderie.

Au terme d'une longue saga, l'École Taché a livré son nouveau visage, celui d'un établissement plus grand capable d'accueillir d'avantage d'enfants. Jusqu'ici, l'école comptait 338 élèves; aujourd'hui elle peut en accueillir plus de 400.

Un bâtiment tout neuf adjacent à l'école déjà existante permet d'héberger trois salles de maternelle, quatre nouvelles salles de classe, un gymnase, une salle polyvalente ainsi qu'une garderie pouvant accueillir 75 enfants.

Pour la DSFM il s'agit de la fin d'une saga qui a commencé dans les années 80 (Nouvelle fenêtre) lorsque la surpopulation de l'école a commencé à devenir un problème récurant. Il aura fallu attendre 2012 pour que des classes portatives soient installées, une solution temporaire à l'époque mais qui s'est finalement éternisée au grand dam des parents.

« Ca été difficile et long. Il y a eu plusieurs embûches au long du parcours qui ne sont pas nécessairement reliés à l'agrandissement d'une école mais plus du ressort politique qu'on a dû travailler », explique le directeur général de la Division scolaire franco-manitobaine Alain Laberge.

Certains parents n'ont pas caché leur plaisir d'emmener leurs enfants dans une école plus grande.

« Je suis content d'apporter mon fils ce matin, ça rend la rentrée plus excitante qu'elle l'est déjà », a indiqué Gabrielle Dubé-Starkey, venue déposer son fils Thomas.

Khalil, dont la classe se trouve dans le nouveau bâtiment, se félicite de son côté que sa nouvelle école soit désormais plus spacieuse.

« On a plus de place pour jouer, avant on était tous collés ensemble », confie-t-il.

Manitoba

Éducation