•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Placement publicitaire fédéral : plainte de la FCFA

Sylviane Lanthier est la nouvelle présidente de la FCFA.
Sylviane Lanthier est la nouvelle présidente de la FCFA. Photo: ICI Radio-Canada

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) a porté plainte mercredi auprès du commissaire aux langues officielles contre trois institutions fédérales relativement à la diminution du placement de publicités dans des journaux et des radios communautaires francophones.

Entre 2006 et 2013, les revenus publicitaires de source fédérale de ces médias en milieu minoritaire sont passés de 3,2 millions de dollars à 1,2 million de dollars.

Le Bureau du Conseil privé, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et le Secrétariat du Conseil du Trésor sont visés par la plainte de la FCFA. L'organisme affirme qu'ils ont manqué à leurs obligations linguistiques en privilégiant Internet au détriment des radios et des journaux communautaires francophones afin de communiquer avec les francophones en milieux minoritaires.

Selon la présidente de la FCFA, Sylvianne Lanthier, les institutions fédérales ont la responsabilité de ne pas nuire au développement des communautés en milieu minoritaire. Elle affirme que la décision du gouvernement a un impact négatif, puisque, selon elle, la diminution de ces publicités entraîne une diminution des revenus qui nuit à la capacité des francophones en milieu minoritaire de s'informer en français.

Ces trois institutions sont responsables de l'application de la Politique sur les communications du gouvernement du Canada. Cette politique comprend des obligations linguistiques, y compris une reconnaissance de l'importance d'utiliser les médias qui desservent les minorités francophones quand on fait des placements publicitaires gouvernementaux.

Sylviane Lanthier, présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne

La FCFA indique avoir déposé cette plainte en appui à l'Association de la presse francophone et la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE). La FANE a par ailleurs déposé elle aussi une plainte dans ce dossier auprès du commissaire Graham Fraser.

Questions posées au commissaire par la FCFA :

Est-ce qu'il y a eu une directive formelle d'utiliser davantage Internet que les médias développés par et pour les communautés, et si oui, qui a émis cette directive?
Est-ce que nos communautés ont été consultées avant que cette décision soit prise?
Est-ce qu'il y a eu une étude d'impact pour mesurer l'effet sur le développement et l'épanouissement de nos communautés?

Ontario

Francophonie