•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte d'artéfacts datant de 1831 au Marché St. Lawrence de Toronto

Une partie de la fondation de brique du marché St. Lawrence en 1831
Une partie de la fondation de brique du marché St. Lawrence en 1831 Photo: Golder Associates Ltd. / Ville de Toronto
Radio-Canada

Des archéologues ont découvert ce qu'ils croient être une partie de la fondation et un égout datant de 1831 sur le site du Marché St. Lawrence au centre-ville de Toronto.

La découverte a été faite lors des travaux de construction en cours sur le site du marché situé au nord de la rue Front.

L'archéologue Peter Popkin dit qu'actuellement, les historiens ont une idée « vague » de ce à quoi ressemblait l'édifice situé au nord de la rue Front il y a près de 200 ans.

Nous espérons que ces découvertes nous donneront, du moins, une meilleure idée quant aux dimensions physiques de la structure et comment elle a été bâtie.

Peter Popkin, archéologue, Golder Associates Ltd.

Un égout datant de 1831 ou 1851 a aussi été repéré sur le site. À l'époque, le marché se trouvait à 70 mètres des rives du lac Ontario.

Un égout datant de 1831 ou 1851 a été découvert sur le site du marché St. LawrenceUn égout datant de 1831 ou 1851 a été découvert sur le site du marché St. Lawrence Photo : Golder Associates Ltd. / Ville de Toronto

Le premier marché public de Toronto a ouvert sur le site en 1803. Selon les archéologues, la première structure de briques a cependant été érigée en 1831. En 1849, l'édifice a été la proie des flammes et une nouvelle structure avait été reconstruite deux ans plus tard. La structure sera démolie en 1968 pour être remplacée par la structure que l'on connaît aujourd'hui.

En 2008, les élus municipaux ont donné le feu vert à un projet pour construire un nouveau bâtiment à cinq étages sur le site du marché. Les travaux ont commencé cet été. Le nouvel édifice sera doté de quatorze salles de cour, d'espaces à bureaux et d'un stationnement souterrain. Le coût du projet est estimé à 91 millions de dollars.

M. Popkin ajoute que les découvertes actuelles indiquent qu'il y a possiblement d'autres artéfacts sur le site et que les recherches se poursuivront au cours des prochains jours.

La ville indique que ces recherches vont retarder les travaux de construction, sans préciser la durée du délai. Pam McConnell, conseillère municipale du quartier, dit que ce type de délais était prévu dans le budget du projet.

Ontario

Société