•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assurance-emploi : Justin Trudeau annonce le plan des libéraux

Justin Trudeau arrive au Pays de la Sagouine, mardi matin, pour une annonce de campagne

Justin Trudeau arrive au Pays de la Sagouine, mardi matin, pour une annonce de campagne

Photo : Ici Radio-Canada/Michèle Brideau

Radio-Canada

De passage à Bouctouche, au N.-B., le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, s'est engagé à bonifier le programme d'assurance-emploi si son parti forme le prochain gouvernement.

Un texte de Louis MillsTwitterCourriel

Il a promis les mesures suivantes:

  • La réduction de deux à une semaine du temps d'attente pour des prestations
  • L'élimination de la pénalité de 910 heures pour les nouveaux travailleurs ou ceux qui retournent sur le marché du travail
  • Augmentation de 500 millions de dollars du financement de la formation professionnelle
  • Des congés parentaux et de compassion plus souples
  • Une évaluation de la façon dont le programme répond à ses objectifs fondamentaux, à savoir d'assurer une sécurité de revenu aux travailleurs.

M. Trudeau a égratigné au passage les conservateurs de Stephen Harper, qui ont forcé les chômeurs, selon lui, à quitter leurs familles et leurs communautés, et à accepter des emplois peu payants.

Justin Trudeau avait évoqué ces changements lundi, dans une lettre envoyée au premier ministre du N.-B., Brian Gallant. Il s'y engageait notamment à créer « davantage d'emplois de fonctionnaires au Nouveau-Brunswick » et s'y disait favorable au pipeline Énergie Est, dans la mesure où on réussit à apaiser les craintes des environnementalistes et des Autochtones, notamment.

Manifestation contre la réforme de l'assurance-emploi à l'Île-du-Prince-ÉdouardAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une seule manifestation contre la réforme de l'assurance-emploi a eu lieu à l'Île-du-Prince-Édouard.

La réforme de l'assurance-emploi menée par le gouvernement Harper avait mené à une série de manifestations en Atlantique et au Québec, en 2012 et 2013. Cette réforme obligeait notamment les prestataires à accepter des emplois moins bien rémunérés que leur dernier emploi, si ces emplois se trouvaient à une heure ou moins de leur domicile, sous peine de perdre leurs prestations.

Justin Trudeau poursuit sa campagne au N.-B. en s'arrêtant à Néguac, en après-midi, et à Fredericton, en début de soirée.

Acadie

Politique