•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cubes d'énergie comme prescription

Des patients marchent pour accumuler des cubes énergies

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un nouveau type de prescription fait son entrée dans les cabinets des médecins de famille du Québec. Les patients se font prescrire des "cubes d''énergie".

Un texte de René CochauxTwitterCourriel

Les médecins ont reçu les billets qui leur permettent de prescrire à leurs patients les cubes d'énergie dans le but de favoriser l'adoption de saines habitudes de vie. La pratique de l'exercice physique constitue un traitement efficace pour prévenir les maladies. L'objectif est d'initier les adultes moins actifs à la pratique progressive de l'activité physique afin de de prévenir les risques de maladies liées à la sédentarité.

Chaque cube énergie représente 15 minutes d'activité physique.

Les médecins de famille prescriront des tranches d'activité physique de 15 minutes, à répéter plusieurs fois par semaine. Selon la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, ses membres entendent jouer un rôle proactif sur le plan de la sensibilisation aux saines habitudes de vie en prescrivant des cubes énergie. La FMOQ estime qu'il est temps collectivement de lancer une campagne de grande envergure afin que les Québécois de tous âges, de toutes conditions et de toutes les régions se mettent à bouger.

Le docteur Gilles Viens, qui pratique à Drummondville, se réjouit de pouvoir prescrire des séances d'activité physique. Selon lui, l'idée peut sembler un peu loufoque, mais elle est très sérieuse. 

Peut-être que ces petites prescriptions vont stimuler les gens à faire davantage d'activité physique

Docteur Gilles Viens

Projet pilote

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec s'est associé au Grand défi Pierre Lavoie pour mener à bien cette initiative. Un projet pilote a été mené avec succès à Saguenay. L'expérience a été assez positive pour étendre le projet à tout le Québec. Le docteur Dominic Gagnon, qui a participé au projet pilote, raconte que les patients qui se présentent dans son bureau demandent même leur prescription de « cubes énergies ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Activités sportives

Santé