•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de la dynastie conservatrice dans Calgary-Foothills : le Wildrose l’emporte 

Le député Prasad Panda (gauche) en compagnie du chef du Wildrose Brian Jean (droite)
Le député Prasad Panda (gauche) en compagnie du chef du Wildrose Brian Jean (droite) Photo: Twitter/@ElectPanda
Radio-Canada

Les électeurs de la circonscription de Calgary-Foothills, qui se sont déplacés aux urnes jeudi pour la troisième fois en moins d'un an, ont choisi Prasad Panda du Wildrose pour succéder à Jim Prentice, qui a quitté la vie politique le soir des élections générales devant la cuisante défaite de son parti.

Un texte de Geneviève NormandTwitterCourriel

L'élection d'un député du Wildrose dans Calgary-Foothills marque également la fin d'une dynastie dans cette circonscription, puisque les progressistes-conservateurs y avaient la mainmise depuis 1971.

Ce nouveau gain de l'opposition officielle porte à 22 le nombre de députés du Wildrose à l'Assemblée législative de l'Alberta.

« Je suis très heureux que les électeurs de Calgary-Foothills croient en moi et au Wildrose », a affirmé le nouveau député dans son discours de victoire.

Ingénieur de formation, Prasad Panda a œuvré dans l'industrie pétrolière et gazière avant de faire le saut en politique. Il a notamment été cadre supérieur chez Suncor Energy. C'est sans grande surprise qu'il a parlé d'économie et d'emploi dans son discours : « Les gens sont inquiets. [...] Le gouvernement et l'opposition doivent rétablir notre économie ».

Composition de l'Assemblée législative en date du 4 septembre

  • Nouveau Parti démocratique : 52
  • Parti Wildrose : 22
  • Parti progressiste-conservateur : 10
  • Parti libéral : 1 (le chef David Swann)
  • Parti albertain : 1 (le chef Greg Clark)
  • Député indépendant : 1 (la députée Deborah Drever, exclue du caucus du NPD)
  • Total : 87 députés provinciaux

Les résultats non officiels démontrent que le nouveau député l'a emporté avec 38,35 % des voix.

Le taux de participation, lui aussi non officiel, est de 39,4 %, ce qui représente une hausse par rapport à l'élection partielle d'octobre 2014, où ce dernier était de 36,8 %. Le 5 mai dernier, par contre, 55,3 % des électeurs de cette circonscription s'étaient prévalus de leur droit de vote lors de l'élection générale.

Voter trois fois plutôt qu'une... en 11 mois

Cette élection partielle dans Calgary-Foothills visait à pourvoir le siège laissé vacant par la démission de l'ancien chef du Parti progressiste-conservateur (PCC) et ancien premier ministre, Jim Prentice.

Les électeurs de cette circonscription l'avaient d'abord élu une première fois en octobre 2014, lui permettant ainsi de faire officiellement son entrée à l'Assemblée législative. M. Prentice était devenu premier ministre de l'Alberta, mais devait quand même se faire élire dans une circonscription pour devenir député.

Puis il y a eu l'élection générale du printemps, où la vague orange qui a déferlé sur l'Alberta a poussé le chef conservateur vers la porte de sortie. Le soir du 5 mai 2015, avant même que les résultats officiels ne soient connus, Jim Prentice annonçait son retrait de la vie politique.

La métropole albertaine dorénavant représentée par 5 partis

  • Nouveau Parti démocratique : 14
  • Parti progressiste-conservateur : 7
  • Parti Wildrose : 1 (le député Prasad Panda)
  • Parti libéral : 1 (Greg Clark)
  • Parti albertain : 1 (David Swann)
  • Député indépendant : 1 (Deborah Drever)

Alberta

Politique provinciale