•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie d'essence en Nouvelle-Écosse : encore des stations-service à sec

Une station-service à sec en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs stations-service de la Nouvelle-Écosse attendent toujours une livraison d'essence. Un retard de livraison au terminal pétrolier de Dartmouth, vendredi, a causé une pénurie d'essence dans la province.

Depuis lundi, des camions-citernes tentent d'approvisionner les stations-service de la province, mais un grand nombre sont encore à sec.

La propriétaire de la station-service DK Muise Motors, à Yarmouth, raconte que la dernière livraison d'essence à son commerce était jeudi dernier.

Une file d'attente devant une station-service en Nouvelle-Écosse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une file d'attente devant une station-service en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC

« Aujourd'hui est la neuvième journée sans livraison, nous sommes désespérés », dit-elle.

Elle ajoute qu'elle a rapidement vendu toute son essence, la semaine dernière, en raison d'une chute du prix. « Nous n'avons donc pas eu d'essence de la semaine », lance la propriétaire. 

Mme Muise raconte avoir reçu de nombreux appels des résidents de la région qui cherchent de l'essence. Le commerce devrait recevoir sa livraison d'ici jeudi.

Les réservoirs se vident aussitôt remplis

De nombreuses stations-service de la région d'Halifax ont reçu des livraisons d'essence lundi, mais elles se sont rapidement écoulées.

« Si tout le monde va faire le plein en même temps, on va en manquer. Le système n'est tout simplement pas fait pour ça », explique Bill Simpkins de l'Association canadienne des carburants.

Il ajoute qu'une combinaison du retard de livraison et du prix peu élevé de l'essence pose problème. « Vous allez vider les réserves », lance M. Simpkins.

Augmentation des appels à CAA

L'Association canadienne des automobilistes (CAA) est particulièrement occupée depuis quelques jours en Nouvelle-Écosse.

La porte-parole, Claire Ryan, dit que l'organisme connaît une forte augmentation du nombre d'appels liés à une panne d'essence. Comparativement à la même semaine l'an dernier, il y a eu une augmentation de 700 % en Nouvelle-Écosse.

« Nous avons reçu 28 appels liés à une panne d'essence entre le 28 et le 31 août. À pareille date l'an dernier, nous en avions reçu seulement quatre. C'est une grosse différence », soutient-elle. 

Mme Ryan souligne que ça rappelle l'importance de garder un niveau élevé d'essence dans sa voiture. « Particulièrement quand c'est une situation exceptionnelle comme celle-là », dit-elle.

Du côté du gouvernement provincial, il n'a pas l'intention de régulariser l'industrie afin de prévenir d'autres pénuries. « Je comprends les frustrations des Néo-Écossais, mais ce n'est pas le rôle de la province. C'est la responsabilité de l'industrie », a indiqué le ministre de l'Entreprise, Mark Furey.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie