•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Limite de vitesse réduite en vigueur dans les zones scolaires de Winnipeg

Un agent du Service de police de Winnipeg surveille les automobilites pour des excès de vitesse près de l'école Dalhousie à Winnipeg.

Un agent du Service de police de Winnipeg surveille les automobilites pour des excès de vitesse près de l'école Dalhousie à Winnipeg.

Photo : ICI Radio-Canada/Daniel Gervais

Radio-Canada

Les limites de vitesses réduites à 30 km/h entrent en vigueur dans 171 zones scolaires de Winnipeg. Elles seront en place jusqu'à la fin juin, du lundi au vendredi de 7 h à 17 h 30.

Il s'agit de la deuxième année que la ville impose des limites de vitesse réduites près des écoles.

Mardi matin, un agent du Service de police de Winnipeg était installé près de l'école Dalhousie, dans le sud de Winnipeg, pour cibler les automobilistes qui faisaient de l'excès de vitesse.

Des panneaux affichent la limite de vitesse réduite près des écoles situées, dans la majorité des cas, dans des quartiers résidentiels. Les routes principales comme le chemin Pembina ou l'avenue Portage sont exclues. Le directeur de l'école Lacerte, Daniel Preteau, croit que ce ne devrait pas être le cas.

« L'année dernière, j'étais au centre scolaire Léo-Rémillard sur la route Ste-Anne et il n'y avait pas de limite de vitesse par rapport aux zones scolaires. Mais ici, à l'école Lacerte, il y en a. Je crois fortement que pour la sécurité des élèves, il devrait y en avoir dans toutes les écoles, dans toutes les zones scolaires, y compris [pour] le secondaire. » dit Daniel Preteau. « Comme c'est là, c'est un message mixte. Ça veut juste dire que la sécurité est importante sur les routes mineures et pas sur les routes majeures. »

Suivre l'exemple de Calgary

Mark Wasyliw, un conseiller de la division scolaire de Winnipeg, aimerait que Winnipeg suive l'exemple de Calgary et maintienne la limite de vitesse de 30 km/h à longueur d'année, y compris l'été et le soir. « Cela améliorerait la sécurité pour les jeunes qui fréquentent les cours d'école, » dit-il. Cela éliminerait aussi la confusion pour les automobilistes qui ne savent pas nécessairement quand les limites de vitesse sont en vigueur.

Contraventions émises par le Service de police dans les zones scolaires en 2014-2015 (radar photo)

novembre 2014 : 4 083
décembre 2014 : 5 177
janvier 2015 : 6 542
février 2015 : 4 919
mars 2015 : 5 988
avril 2015 : 7 708
mai 2015 : 6 952
juin 2015 : 7 968

Source: Service de police de Winnipeg

Manitoba

Société