•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coûts des foyers de soins : les aînés reviennent à la charge

Foyer de soins

Un foyer de soins

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Une coalition de personnes âgées au Nouveau-Brunswick demande à nouveau au gouvernement de ne pas inclure les avoirs des aînés dans le calcul des frais à payer pour vivre dans un foyer de soins.

Nous demandons au Premier ministre d'adopter une position ferme et immédiate relativement au calcul du coût pour vivre en foyer de soin en maintenant le statu quo et en n'y incluant pas les avoirs.

Cecile Cassista, directrice générale de la Coalition pour les droits des aînés et des résidents des foyers de soins

Selon la Coalition, à l'heure actuelle au Nouveau-Brunswick, les personnes en foyer de soins paient 113 $ par jour. L'organisme estime que le coût augmentera à 175 $ par jour si le gouvernement tient compte des avoirs des résidents.

La Coalition souligne qu'elle a tenu 35 réunions publiques à ce sujet dans la province jusqu'à présent, et que les personnes âgées qui y ont participé se sentent « en colère » et « trahies ». Elle soutient que le premier ministre Brian Gallant avait promis, quand il était chef de l'opposition, de ne pas tenir compte des avoirs des résidents des foyers de soins.

La nouvelle politique de tarification a été annoncée en mai dernier. L'argent comptant, les dépôts auprès des institutions financières, les actions et d'autres investissements des résidents de foyers de soins constitueront des actifs admissibles. Par contre, les sommes provenant de la vente d'une maison, l'argent détenu dans des REER ou des fonds enregistrés de revenu de retraite sont exclus du calcul.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société