•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trudeau promet d'abroger la loi sur la citoyenneté « à deux niveaux » 

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, s'est adressé à la communauté musulmane Ahmadiyya rassemblée à Mississauga, en banlieue de Toronto, dans le cadre du 39e Jalsa Salana Canada.

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à droite, s'est adressé à la communauté musulmane Ahmadiyya rassemblée à Mississauga, en banlieue de Toronto, dans le cadre du 39e Jalsa Salana Canada.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

Un gouvernement libéral abrogerait la loi sur la citoyenneté « à deux niveaux » mise en place sous le gouvernement Harper, affirme Justin Trudeau.

Selon le chef du Parti libéral du Canada, les récentes réformes de la Loi sur la citoyenneté créent « des divisions et dévalue la citoyenneté canadienne en générant deux classes de citoyenneté tout en conservant les dispositions relatives aux Canadiens dépossédés de leur citoyenneté ».

La loi C-24 resserre les conditions d'admissibilité pour les demandeurs de citoyenneté et autorise désormais Ottawa à retirer la citoyenneté canadienne de ceux qui ont une double nationalité et qui sont accusés de terrorisme, d'espionnage ou de haute trahison.

« Les libéraux croient que le Canada est plus fort non pas en dépit de ses différences, mais précisément grâce à celles-ci. Ces valeurs ont été bafouées par Stephen Harper, qui veut nous faire croire que certains d'entre nous sont moins Canadiens que d'autres. Il a tort », a soutenu Justin Trudeau samedi, par voie de communiqué.

Il n'y a pas de citoyens de deuxième classe. Le gouvernement qui dirigera ce pays devra unir les Canadiennes et Canadiens au lieu de les dresser les uns contre les autres.

Justin Trudeau

Le chef libéral avait tenu des propos semblables un peu plus tôt devant la communauté musulmane Ahmadiyya rassemblée à Mississauga, en banlieue de Toronto, dans le cadre du 39e Jalsa Salana Canada. Il n'avait toutefois pas ciblé nominalement ses adversaires, ni promis d'abroger la loi C-24.

« Le Canada est une fière démocratie libérale, une nation accueillante et paisible », avait lancé M. Trudeau.

Vendredi, le chef conservateur a également pris la parole devant la communauté musulmane Ahmadiyya dans le cadre du même événement. Stephen Harper a notamment salué les efforts des musulmans pour combattre la radicalisation des jeunes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique