•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une imprimante 3D pour aider les Manitobains atteints du cancer

Le reportage de Katrine Deniset
Radio-Canada

Action cancer Manitoba se sert d'une imprimante 3D pour améliorer le traitement qu'elle offre à ses patients.

Le Dr Alok Pathak, chirurgien-oncologiste chez Action cancer Manitoba, se sert de l'imprimante pour créer des répliques exactes des mâchoires de ses patients, y compris les tumeurs qui y sont greffées, à partir d'images tomodensitométriques.

Il se sert ensuite de la maquette pour mouler les plaques de reconstruction nécessaires pour renforcer l'os après l'ablation de la tumeur. Les plaques peuvent donc être fabriquées à l'avance, plutôt que pendant l'opération chirurgicale.

Le temps en bloc opératoire est une des choses les plus précieuses dans le système de soins de santé. Si l'on économise 30 minutes pour 4 patients, on peut potentiellement faire une cinquième opération et rayer un nom supplémentaire de la liste d'attente.

Le Dr Alok Pathak, chirurgien-oncologiste
Imprimante 3D à Action cancer ManitobaImprimante 3D à Action cancer Manitoba Photo : CBC/Alana Cole

Le Dr Pathak souligne qu'en réduisant la durée de l'opération, on réduit aussi la durée de l'anesthésie et le risque qui y est associé.

« C'est une solution pratique et économique », affirme le Dr Alok Pathak, en précisant que le coût d'impression d'une maquette est d'environ cinq dollars.

L'équipe d'Action cancer Manitoba espère développer d'autres utilisations pour l'imprimante au cours des prochains mois, notamment dans le secteur de la radiothérapie.

Manitoba

Santé publique