•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les municipalités ne sont pas prêtes pour les changements climatiques

Des automobilistes ont été surpris par l'inondation du viaduc de Salaberry à Montréal, causée par les fortes pluies.

Des automobilistes ont été surpris par l'inondation du viaduc de Salaberry à Montréal, causée par les fortes pluies.

Photo : Simon-Marc Charron/Radio-Canada

La Presse canadienne

Un météorologue du gouvernement canadien sonne l'alarme: les municipalités ne sont pas prêtes à affronter les impacts d'un climat de plus en plus changeant.

Au cours des cinq dernières années, les villes canadiennes ont été enterrées sous les records de température, de chute de neige, d'incendies de forêt, d'orage et d'autres manifestations naturelles extrêmes. Pendant ce temps, la facture pour les réparations grimpe.

Un climatologue principal d'Environnement Canada, David Philips, s'inquiète pour les municipalités, qui, soutient-il, construisent encore de nouvelles infrastructures en se basant sur de vieux modèles qui ne sont plus adaptés.

Il faut « suivre le pas », plaide-t-il.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM), qui a demandé au prochain gouvernement fédéral d'investir 1,5 milliard de dollars supplémentaires pour les infrastructures, répond que c'est plus facile à dire qu'à faire.

En entrevue vendredi à Vancouver, le président, Raymond Louie, a fait valoir que les administrations municipales étaient prêtes à travailler, mais que ce dont elles ont besoin, c'est de financement stable à long terme.

Changements climatiques

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Environnement