•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Certains résidents de l'Okanagan peuvent rentrer chez eux 

Près de 250 résidents de la vallée de l'Okanagan évacués à cause des feux de forêt peuvent rentrer chez eux.

Près de 250 résidents de la vallée de l'Okanagan évacués à cause des feux de forêt peuvent rentrer chez eux.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Des centaines de personnes forcées de fuir leurs maisons à cause des feux de forêt dans la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique sont autorisées à rentrer chez elles. Les autorités disent toutefois que les résidents doivent être prêts à repartir à tout moment.

« Tout indique que les gens peuvent regagner leur domicile en toute sécurité en ce moment », indique le président du district régional d'Okanagan-Similkameen, Mark Pendergraft.

La petite communauté d'Oliver qui compte près de 5000 habitants est menacée par deux feux de forêt agressifs, soit un dans la zone de Testalinden Creek au sud et un autre sur la montagne Wilsons au nord. Les incendies ont ravagé respectivement 1300 hectares et 317 hectares.

Environ 260 résidents qui ont dû quitter leur maison vendredi en raison du feu sur la montagne Wilsons Montagne ont pu regagner leur domicile. Selon les autorités, la situation est beaucoup moins critique qu'elle semblait l'être vendredi en raison d'une baisse des températures et de l'intensité des vents.

Un avis d'évacuation pour 100 autres habitants demeure cependant en vigueur à cause de l'incendie dans la zone de Testalinden Creek.

Près de 70 pompiers sont sur place ainsi qui 3 hélicoptères et 5 pièces d'équipement lourd.

Colombie-Britannique et Yukon

Incidents et catastrophes naturelles