•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lutte contre les changements climatiques : l'Alberta dévoile son panel d'experts

La ministre de l'Environnement Shannon Philips présentent son panel d'experts en changements climatiques.

La ministre de l'Environnement Shannon Philips présentent son panel d'experts en changements climatiques.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

La ministre de l'Environnement Shannon Philips a présenté vendredi le panel responsable d'évaluer les façons de lutter contre les changements climatiques dans la province.

Dans les prochaines semaines, les cinq experts écouteront les opinions du public et iront à la recherche d'informations afin d'élaborer un plan de lutte contre les changements climatiques compatibles avec les besoins et les attentes de l'Alberta.

Les experts :

  • Andrew Leach : président du panel, économiste spécialiste de l'environnement et de l'énergie
  • Gord Lambert : consultant indépendant, ancien vice-président du développement durable chez Suncor Energy.
  • Linda Coady : chef du département du développement durable pour Enbridge
  • Stephanie Cairns : membre de l'Institut Pembina
  • Angela Adams : directrice de l'éducation pour Unifor

L'objectif de la ministre de l'Environnement est de pouvoir présenter le plan en préparation de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui aura lieu en décembre à Paris. « Pour bien faire les choses, on doit savoir ce que les Albertains ont à dire. »

Shannon Philips n'a toutefois pas imposé un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre au panel d'experts, ce qui inquiète certains observateurs.

« Ça aurait été plus efficace de décider d'abord de l'ampleur des changements souhaités et de leur demander de se concentrer sur les moyens d'y arriver », juge le directeur de l'institut Pembina, Ed Whittigham.

Le chargé de campagne de Greenpeace, Mike Hudema ajoute que l'industrie pétrolière pourrait profiter des consultations pour faire pression sur le gouvernement et obtenir des mesures moins ambitieuses.

Le panel d'experts doit remettre ses recommandations sur le climat en novembre.

Alberta

Environnement