•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fillette épileptique du Manitoba reçoit un chien d’assistance

« Chaque crise entraîne des dommages permanents à son cerveau. Alors avoir Jerry le chien qui peut nous prévenir quand une crise s’annonce pour qu’on puisse donner des médicaments et l’arrêter avant qu’elle ne commence, c’est un vrai cadeau », explique la Manitobaine Jackie Barbour, mère de la fillette épileptique.

« Chaque crise entraîne des dommages permanents à son cerveau. Alors avoir Jerry le chien qui peut nous prévenir quand une crise s’annonce pour qu’on puisse donner des médicaments et l’arrêter avant qu’elle ne commence, c’est un vrai cadeau », explique la Manitobaine Jackie Barbour, mère de la fillette épileptique.

Photo : Facebook/MSAR Search and Rescue

Radio-Canada

Une fillette de trois ans du Manitoba qui souffre d'une épilepsie grave a maintenant un chien d'assistance grâce à un organisme autochtone de recherche et de sauvetage.

Keanna Barbour, 3 ans, est atteinte d'une forme d'épilepsie qui peut provoquer jusqu'à dix crises par semaine. La mère de la petite fille a dû quitter son travail pour demeurer à la maison et veiller sur Keanna, jour et nuit.

En mai, la famille Barbour avait tenté d’obtenir un chien d’assistance grâce à une campagne de financement, mais Keanna était trop jeune pour répondre aux exigences du programme.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

En mai, la famille Barbour avait tenté d’obtenir un chien d’assistance grâce à une campagne de financement, mais Keanna était trop jeune pour répondre aux exigences du programme.

Photo : Facebook/MSAR Search and Rescue

Les médecins de la fillette ont recommandé à la famille de faire l'acquisition d'un chien dépisteur d'épilepsie. Ces chiens sont formés pour sentir et reconnaître les signes avant-coureurs d'une crise épileptique, et ils aboient pour avertir leur maître qu'une crise va survenir.

Ce genre de chien coûte environ 50 000 $, et la famille n'avait pas les moyens de se le procurer.

En mai, la famille Barbour a tenté d'obtenir un chien dépisteur grâce à une campagne de financement, mais Keanna était trop jeune pour répondre aux exigences.

Jerry est un épagneul springer qui a été sauvé d’une fourrière à Yorkton, en Saskatchewan.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jerry est un épagneul springer qui a été sauvé d’une fourrière à Yorkton, en Saskatchewan.

Photo : Facebook/MSAR Search and Rescue

Le mois dernier, l'association autochtone MSAR Search and Rescue a fait don d'un chien dépisteur à la famille.

Jerry, un épagneul springer, a été sauvé d'une fourrière à Yorkton, en Saskatchewan, pour être formé par le maître-entraîneur de MSAR. Le chien peut maintenant détecter les crises de Keanna 30 minutes avant qu'elles ne commencent, permettant à la famille d'administrer des médicaments anticonvulsivants et arrêter les crises avant qu'elles ne se déclenchent.

« J'ai partagé mon lit avec Keanna pendant deux ans et demi afin de veiller sur elle, car ses crises surviennent surtout la nuit. La toute première fois que Jerry a passé la nuit avec Keanna, j'ai entendu de petits cris un peu bizarres », explique Jackie Barbour, mère de la petite.

Je me suis précipitée à la chambre de ma fille, et voilà le chien qui pleure et lèche les pieds de ma fille qui convulse. Il savait exactement quoi faire. C'est un énorme soulagement.

Jackie Barbour, mère de Keanna

La famille Barbour organise une vente-débarras afin d'amasser 5000 $ pour payer l'enregistrement de Jerry ainsi que lui acheter un veston de sécurité et un chenil.

La vente aura lieu samedi et dimanche, de 10 h à 17 h, au centre communautaire de Ross.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Société