•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Université de Dalhousie : 650 000 $ pour gérer le scandale de la faculté de médecine dentaire

Faculté de sciences dentaires de l'Université Dalhousie
Faculté de sciences dentaires de l'Université Dalhousie Photo: Andrew Vaughan/La Presse canadienne
Radio-Canada

L'Université de Dalhousie a dépensé 650 000 $ pour défendre sa réputation dans la foulée du scandale causé par les propos tenus sur la page Facebook d'un groupe d'étudiants de leur faculté de médecine dentaire.

La page non officielle de la cohorte de 2015 Class of 2015 DDS Gentlemen's Club a affiché des messages contenant des propos sexistes et homophobes dévoilant une tendance au sein des étudiants de cette faculté.

Le rapport d'un groupe de travail déposé en juin a conclu que toute la faculté baigne dans une « culture paternaliste » qui se fait également sentir dans tout l'établissement d'étude postsecondaire.

La conseillère en communication Janet Bryson a souligné que l'Université a des employés très qualifiés qui ont offert du soutien et des conseils dans le cadre de cette affaire.

« Cette affaire était toutefois très compliquée, en constante évolution et a duré longtemps ce qui a nécessité des ressources additionnelles », a-t-elle ajouté.

Le détail des dépenses

L'Université dévoile dans un courriel que la plus importante portion de cette facture, soit 344 669 $, a servi à embaucher des consultants en relations publiques externes au moment où le scandale a éclaté.

Des sommes ont également été dépensées pour les services de conseillers en communications stratégiques, pour de la formation en gestion des médias, pour des rapports sur les publications dans les médias et pour la rédaction de documents.

Les autres sommes qui composent la facture de 650 000 $ sont :

  • 118 000 $ pour les services d'avocats qui se sont ajoutés à ceux qu'elle a déjà au sein de son personnel
  • 58 181 $ pour la gestion et la réponse au scandale
  • 57 771 $ pour l'appui à la faculté de médecine dentaire dans le cadre du processus du comité des normes académiques

Le comité des normes académiques a entre autres décidé que 13 des membres du groupe Facebook à l'origine du scandale avaient suffisamment amélioré leur comportement et avaient donc le droit de graduer avec leur cohorte en mai dernier.

Société