•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chili : décès de l'ancien chef de la police politique de Pinochet

Manuel Contreras, ex jefe de la temida policía secreta de Augusto Pinochet, fue sancionado con más de 500 años de cárcel.

Photo : Archivos

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Manuel Contreras, qui a été à la tête de la redoutable agence d'espionnage ayant enlevé, torturé et tué des milliers de personnes durant la longue dictature militaire au Chili n'est plus de ce monde.

L'ancien général, détesté par bon nombre de Chiliens pour ses exactions, est mort dans un hôpital militaire; il avait été condamné à plus de 500 ans de détention pour crimes contre l'humanité. Il avait 86 ans.

Contreras était hospitalisé depuis le 26 septembre dernier en raison de problèmes aux reins.

Après l'annonce de sa mort, de nombreuses personnes se sont massé devant l'hôpital de Santiago. Ils ont célébré au champagne son départ tout en agitant des drapeaux chiliens.

Contreras avait créé la Direction nationale du renseignement, tenu responsable de l'assassinat de milliers de personnes sous la dictature du général Pinochet entre 1973 et 1990.

On estime à plus de 3200 personnes le nombre d'opposants politiques tués ou disparus, sans compter que près de 40 000 personnes ont été victimes de torture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !