•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mangez-vous trop de sucre?

Photo : Sugar Coated

Radio-Canada

Après le tabac, le sucre est devenu l'ennemi no 1. On le trouve partout, même dans le sel, et on le soupçonne de contribuer à l'explosion de nombreuses maladies. Rencontre avec Michèle Hozer, auteure du documentaire Sugar Coated.

Une chronique de Danny BraünTwitterCourriel à Désautels le dimanche

En Amérique du Nord, et surtout aux États-Unis, c'est connu : nous mangeons trop de sucre. Au cours des 50 dernières années, la consommation mondiale a triplé, principalement à cause des aliments transformés, auxquels on ajoute du sucre. Boissons gazeuses, jus de fruits et gâteaux sont responsables de bien des maux qui coûtent de plus en plus cher à la société.

Le sucre, il y en a partout. 74 % des produits dans les magasins ont du sucre [...] Par exemple, le pain, le yogourt, le sel. Regardez le paquet de [sel] Windsor; vous allez voir du sucre dedans!

Une citation de Michèle Hozer
 

Pour écouter cet extrait sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Dans le documentaire Sugar Coated, Michèle Hozer nous amène au cœur de cette industrie, dont les campagnes de marketing ressemblent étrangement à celles de l'industrie du tabac avant que la cigarette ne soit proscrite de notre mode de vie.

Si je dis aux gens : "Le sucre est mauvais pour vous", on me regarde comme : "Really? C'est pas vrai! Nous, on adore le sucre".

Une citation de Michèle Hozer
 

Pour écouter cet extrait sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Le saviez-vous?

  • Il y a bien plus de sucre dans un jus que dans un fruit. Le jus de raisin contient jusqu'à neuf cuillères à café de sucre par portion. Pour consommer la même quantité de sucre, il faudrait manger 100 raisins.
  • Au Canada, les adolescents consomment quotidiennement entre 30 et 41 cuillères à café de sucre. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la portion recommandée est de 10 à 12 cuillères à café par jour.
  • Six onces de boisson gazeuse contiennent 21 grammes de sucre, soit cinq cuillères à café. L'équivalent de la moitié de la portion quotidienne recommandée.
  • Le sucre est composé d'une molécule de glucose et d'une de fructose. Le glucose est une source d'énergie métabolisée par tout le corps, alors que le fructose est surtout métabolisé par le foie. Une boisson gazeuse inonde votre foie de sucre comme un tsunami, et le convertit en gras.
  • Les maux et maladies associés au sucre sont l'obésité, la carie dentaire, le diabète, le cancer, les maladies cardiaques et même la maladie d'Alzheimer.

Les mesures prises au Canada

Santé Canada révise actuellement les normes d'étiquetage du sucre. D'ici les cinq prochaines années, l'agence fédérale compte notamment regrouper les différentes appellations (glucose, fructose, sirop de maïs, miel, mélasse, etc.) sous le terme « sucres » dans la liste des ingrédients.

Photo : Gouvernement du Canada

Santé Canada veut aussi indiquer la portion quotidienne recommandée en pourcentage sur tous les produits vendus au pays.

Photo : Gouvernement du Canada

Les Canadiens ont jusqu'à la fin août pour donner leur opinion sur ces mesures proposées par le fédéral.

Écoutez l'entrevue avec Michèle Hozer diffusée le 9 août à Désautels le dimanche sur ICI Radio-Canada Première.


Selon vous, y a-t-il trop de sucre dans votre alimentation? Faites-nous part de vos commentaires ci-dessous.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.