•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle ligne de train léger : les problèmes de signalisation demeurent

Le directeur des services de transports d'Edmonton Dorian Wandzura.
Le directeur des services de transports d'Edmonton Dorian Wandzura. Photo: CBC
Radio-Canada

La Ville d'Edmonton envisage de lancer à services réduits la ligne de train léger sur rail Metro en attendant de régler les problèmes persistants de signalisation.

« C'est la seule façon rapide et sécuritaire d'ouvrir cette ligne au service public », a déclaré vendredi le directeur des services municipaux de transports, Dorian Wandzura.

Malgré cette déclaration, aucune date n'a été avancée alors que le projet estimé à 700 millions de dollars a déjà pris un retard de 15 mois par rapport aux prévisions.

Dorian Wandzura a par ailleurs déploré l'incapacité du constructeur Thales à remettre toutes les pièces de la documentation sur le système de signalisation de la nouvelle ligne de LRT. La Ville avait en effet embauché un consultant pour passer cette documentation au peigne fin. Rail Safety Consulting devrait aussi identifier les documents manquants et les obtenir.

Le train léger à EdmontonLe train léger à Edmonton Photo : ICI Radio-Canada

Un gaspillage

Au début du mois de juillet, un rapport ayant fait l'objet d'une fuite a révélé de nombreuses failles dans la construction de la ligne Metro. De l'eau s'accumulait le long de la voie ferrée, des protections de rail étaient mal attachées et il y avait des problèmes au système électrique utilisé pour la signalisation et la communication.

Le rapport rédigé il y a deux ans a surpris les conseillers municipaux qui ont qualifié le projet de gaspillage et de gâchis gênant. Les responsables municipaux du projet ont néanmoins promis des correctifs.

Selon eux, il ne reste plus qu'à régler le problème de signalisation, mais sur cette question ils ne s'entendent pas avec le constructeur Thales.

Déception

Le retard de la mise en service de la ligne Metro déçoit les étudiants de NAIT. Ils sont néanmoins rassurés de pouvoir continuer d'utiliser le service d'autobus Ookspress qui fait partie du projet.

« Avec l'aide de nos amis au Service des transports d'Edmonton, nous avons obtenu la confirmation qu'Ookspress sera opérationnel en septembre pour l'usage des étudiants », indique Justin Nand, président de l'association étudiante de NAIT.

Depuis un an, les bus Steath d'Ookspress transportent gratuitement les étudiants entre le centre-ville et leur établissement, dans les deux sens.

Alberta

Société