•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yukon: pêche au saumon de subsistance possible

Saumons dans le fleuve Yukon.

Saumons dans le fleuve Yukon.

Photo : (Yukon River Panel)

Radio-Canada

Le nombre de saumons quinnat dans le fleuve Yukon est suffisant cette année pour ouvrir, en partie, une pêche de subsistance autochtone, mais pas suffisant pour une pêche commerciale ou sportive.

Plus de 58 000 saumons quinnat ont traversé la frontière canado-américaine, alors que le nombre minimum requis selon l'entente internationale est cette année de 48 750. Cinq Premières Nations souhaitent pouvoir exercer cette pêche alors que la majorité des communautés autochtones ont décidé de bannir volontairement leur pêche telle qu'elles le font depuis maintenant plusieurs années.

La faible montaison de saumons quinnat inquiète les autorités depuis près d'une décennie. Alors que le nombre de saumons a déjà atteint le seuil historique de plus de 100 000, il s'est élevé 30 000 en 2013, poussant alors l'État de l'Alaska à mettre en place des restrictions plus sévères.

Le fleuve Yukon prend sa source en Colombie-Britannique, traverse le Yukon et l'Alaska avant de se jetter dans le détroit de Bering.

Le fleuve Yukon prend sa source en Colombie-Britannique, traverse le Yukon et l'Alaska avant de se jetter dans le détroit de Bering.

Photo : aquatic.uoguelph.ca

Zone Yukon (archives)

Consulter le dossier complet

Peintures murales, Whitehorse

Maintenant que le minimum de poissons transfrontaliers a été atteint, les Alaskiens ont ouvert la pêche sur une partie du fleuve 24 heures sur 24 avec des filets qui limitent les prises de femelles.

La présidente du Yukon Salmon Sub Committee, Pauline Frost, explique qu'il faut maintenir les restrictions sur la pêche en Alaska pour permettre une remontée des stocks à long terme. Les restrictions sur la pêche en Alaska font l'objet, dit-elle, de nombreuses discussions.

Si l'Alaska avait continué à pêcher, nous n'aurions probablement pas vu ces nombres. C'est à cause des efforts mis en place ces dernières 3, 4, 5 années, pour la protection, la conservation avec en tête la restauration des stocks.

Une citation de Pauline Frost, présidente du Yukon Salmon Sub Committee

Stephanie Schmidt, biologiste pour le département de pêche et de chasse de l'Alaska, admet que la montaison est plus faible que la moyenne dans le passé et qu'il faudra encore de nombreuses années pour remonter les stocks. « Tout a été fait [du côté de l'Alaska] pour assurer que suffisamment de saumons atteignent les frayères. Maintenant, espérerons que les facteurs environnementaux seront favorables pour que la production [de saumons] continue de s'améliorer. »

Les premiers saumons quinnat ont par ailleurs atteint Whitehorse. Trois saumons ont été aperçus au bas de la passe migratoire du barrage hydroélectrique le 27 juillet, mais aucun ne l'a encore traversée.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Colombie-Britanique

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Colombie-Britanique.