•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Garçon brûlé au 2e degré en s’amusant dans des jeux d’eau

La jeune victime, Greyson Pelvin, a été brûlée grièvement aux pieds et à la main droite.

La jeune victime, Greyson Pelvin, a été brûlée grièvement aux pieds et à la main droite.

Photo : Famille Pelvin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un garçon d'un an a reçu son congé de l'hôpital aujourd'hui, après avoir été brûlé grièvement aux pieds, lundi, en s'amusant dans des jeux d'eau à Georgetown, en banlieue de Toronto.

En matinée, il avait subi une chirurgie plastique pour recouvrir la plante de ses pieds et doit subir une procédure similaire dans une semaine.

L'enfant a été brûlé au deuxième degré lorsqu'il a marché, lundi, sur des panneaux de métal au sol, à quelques mètres d'une aire de jeux d'eau. Ces plaques recouvrent les valves du système hydraulique, comme c'est le cas pour nombre de municipalités.

Or, le métal, exposé au soleil, était brûlant, raconte sa mère, Jill Pelvin.

Quand je l'ai soulevé, la plante de ses pieds était brûlée. La peau était devenue jaune et s'était recroquevillée.

Une citation de :Jill Pelvin, mère de la victime

L'enfant a aussi été brûlé à la main droite.

Il a été transporté d'urgence à l'Hôpital pour enfants de Toronto, où les médecins lui ont prescrit de la morphine pour apaiser sa douleur.

L'aire de jets d'eau et les plaques de métal sur lesquelles l'enfant s'est brûlé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'aire de jets d'eau et les plaques de métal sur lesquelles l'enfant s'est brûlé.

Photo : CBC

Barrière installée

Les autorités municipales ont installé une clôture autour des plaques de métal à la suite des événements. L'avertissement « Danger » est apposé sur les plaques, ce qui n'est souvent pas le cas dans des aires de jeux d'eau semblables à Toronto, par exemple.

Néanmoins, Mme Pelvin envisage de poursuivre sa municipalité pour négligence.

Une porte-parole municipale indique qu'une enquête est en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario