•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune nageur de Québec s'attaque à la traversée du lac Saint-Jean

Gabriel Pouliot s'apprête à traverser le lac Saint-Jean.

Gabriel Pouliot s'apprête à traverser le lac Saint-Jean.

Photo : Gabriel Pouliotgabriel-pouliot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Gabriel Pouliot, un nageur de 19 ans de Beauport, entend relever le défi de compléter la Traversée internationale du lac Saint-Jean. Le jeune homme affrontera samedi les 32 kilomètres de l'épreuve aux côtés d'athlètes de renom en plus de participer pour la première fois à une course d'une telle distance.

À moins de 24 h de l'épreuve, le nageur qui s'entraîne depuis les trois dernières années pour participer à cette épreuve de marathon en eau libre dont il rêvait, se dit très fébrile.

« J'ai vraiment hâte d'embarquer dans l'eau et commencer à tourner les bras pour traverser le lac! »

— Une citation de  Gabriel Pouliot

Le jeune nageur se sent bien préparé physiquement pour cette traversée et ne craint pas la météo, l'eau froide, ni les vagues.

C'est plutôt lui-même qui sera son plus grand défi.

« Ce qui peut m'arrêter, c'est pas nécessairement les vagues, ni le froid, c'est plutôt moi. Il va falloir, quand ça devient difficile, que je pense au positif et à tout ce que j'ai fait pour en arriver-là. Je sens que je vais être capable de passer à travers cette épreuve. »

Gabriel Pouliot ne s'est pas fixé d'objectifs précis pour cette première course en longue distance, mais il n'entend pas finir le dernier. Il espère compléter l'épreuve en moins de 7 h 30 et passer le plus longtemps possible avec le peloton de tête pour apprendre de cette expérience, qui, souhaite-t-il, ne sera pas la dernière.

Le départ de la Traversée internationale du lac Saint-Jean est donné demain matin à 8 h. Les nageurs franchiront la distance entre Péribonka et Roberbal.

Pour écouter l'entrevue intégrale avec Gabriel Pouliot, cliquez ici.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !