•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député conservateur ontarien laisse son siège à son chef

Le nouveau chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.
Le nouveau chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario. Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn

Le nouveau chef conservateur ontarien, Patrick Brown, tentera de se faire élire dans la circonscription de Simcoe-Nord, près de Barrie.

La circonscription est représentée actuellement par le conservateur Garfield Dunlop, qui a accepté de lui laisser son siège.

Le gouvernement devra choisir une date pour la tenue d'une élection partielle.

M. Brown a été élu par les siens en mai dernier, succédant à Tim Hudak, après la déconfiture électorale des conservateurs en juin 2014. Son élection à la tête du Parti conservateur (PC) en avait surpris plusieurs, étant donné que le résident de Barrie était député au fédéral avant de se joindre à la course à la chefferie. Seulement cinq membres du Caucus conservateur ontarien l'avaient soutenu.

Quant à M. Dunlop, il a décidé de quitter la vie politique. Il avait été élu pour la première fois à Queen's Park en 1999. « C'est la chance d'avoir le chef de l'opposition et le prochain premier ministre de l'Ontario dans Simcoe-Nord », a-t-il expliqué. M. Dunlop continuera à collaborer avec le Parti en tant que conseiller en éducation.

Attaque libérale

Les libéraux affirment que la décision de M. Dunlop d'abandonner son siège montre qu'il n'y a pas de place pour les modérés sous le nouveau chef Patrick Brown. « Garfield Dunlop était à l'aise avec Mike Harris et Tim Hudak, mais l'idéologie d'extrême droite de Patrick Brown, c'était trop », a soutenu la députée libérale Deb Matthews.

Pour sa part, M. Dunlop, qui avait critiqué M. Brown au début de la course à la chefferie, admettant qu'il le voyait comme un usurpateur venu d'Ottawa, a dit, mercredi, que sa perception initiale était erronée.

Une alternative néo-démocrate dans Simcoe-Nord

Dans une déclaration officielle, la chef du NPD de l'Ontario, Andrea Horwath, promet d'offrir aux électeurs de Simcoe-Nord « un véritable choix » lors des élections partielles.

Elle décrit « l'option néo-démocrate » comme étant positive, à l'écoute de la classe moyenne et des familles de la circonscription.

Andrea Horwath souligne, par la même occasion, l'engagement du député conservateur Garfield Dunlop lors de ses 30 années au service du public.

Ontario

Politique provinciale