•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand un requin mord à l'hameçon, c'est une belle expérience, selon un pêcheur

Requin
Photo: Gracieuseté de Glenn Chafe
Radio-Canada

Un pêcheur à Terre-Neuve a eu une vive surprise en voyant un requin au bout de sa ligne.

Glenn Chafe participait à la pêche récréative à la morue samedi, près de Petty Harbour, quand il a remonté le requin qui avait mordu à son hameçon.

Il explique que le grand poisson a opposé peu de résistance. Il n'a pas été difficile de le remonter, dit-il.

Un expert de Pêches et Océans Canada, Mark Simpson, estime qu'il s'agissait d'un requin-taupe commun. Environ 200 000 requins-taupes vivent dans les eaux du Canada atlantique. Bien qu'il soit l'un des requins les plus communs dans la région, il figure sur la liste des espèces en voie de disparition.

Glenn Chafe ne voulait pas faire du mal au requin. Il l'a pris en photo et il l'a libéré.

M. Simpson juge que le pêcheur a pris une bonne décision. Les requins-taupes ne sont pas particulièrement dangereux, souligne-t-il, et il est important de bien les traiter. Il explique que ces requins cherchent du poisson pour se nourrir, et qu'ils ne s'intéressent pas aux bateaux de pêche.

Grand amateur de pêche récréative, Glenn Chafe ajoute que la capture du requin a été une belle expérience. Il a maintenant une bonne histoire de pêche à partager, preuve à l'appui.

Avec les informations de CBC

Chasse et pêche

Justice et faits divers