•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des scientifiques à l'assaut de la tordeuse

Un technicien forestier ramène au sol un piège à papillons de tordeuse

Un technicien forestier ramène au sol un piège à papillons de tordeuse

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Depuis quatre ans, chaque été, des chercheurs parcourent les forêts de l'Est du Québec afin de mieux comprendre ce qui déclenche les infestations de tordeuses des bourgeons de l'épinette.

Les scientifiques croient pouvoir trouver de nouveaux moyens de lutter contre ces proliférations avant qu'elles ne détruisent des millions d'arbres.

Ce qui nous intéresse, c'est d'essayer de voir comment on peut prévoir où vont aller les papillons et intervenir sur les populations avant qu'elles deviennent émettrices de nouveaux migrateurs la génération suivante ou les générations suivantes.

Une citation de :Jacques Régnière, anthomologiste pour Ressources Naturelles Canada

En les attirant par l'odeur ou par la lumière, on arrive à les capturer en grand nombre et à les détruire grâce à des plaquettes d'insecticide déposées dans les pièges.

Des papillons mâles ont été attirés par la phéromoneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tous les deux jours, les techniciens forestiers doivent revenir pour récolter, dans le piège, les papillons mâles qui ont été attirés par la phéromone.

Photo : Radio-Canada

Selon les chercheurs, ces spécimens contiennent une mine de renseignements qui leur permettront de développer de nouveaux moyens de prévenir les infestations de tordeuses des bourgeons de l'épinette. 

Comme ces papillons voyagent beaucoup et à des vitesses parfois fulgurantes, on tente de percer le secret de leurs déplacements à partir de modèles mathématiques et en utilisant de nouvelles technologies.

Par exemple, les radars Dopler permettent maintenant de déceler les vols massifs de tordeuses sur des images radar.

Chenille de tordeuse sur une épinetteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chenille de tordeuse sur une épinette

Photo : Radio-Canada

Lors de la dernière épidémie dans les années 70 et 80, on a procédé à l'arrosage massif des forêts afin de protéger les arbres. Les scientifiques espèrent maintenant pouvoir intervenir avant l'infestation.

Le défi sera de prévoir où les papillons vont se déposer, afin de pouvoir les éliminer avec des insecticides bien ciblés.

D'après les informations de Paul Huot.



Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec