•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bibliothèques de rue : le phénomène prend de l'ampleur en Abitibi

Le Croque-livre de Malartic
Le Croque-livre de Malartic
Radio-Canada

L'engouement pour les bibliothèques de rue est bien réel en Abitibi-Témiscamingue. Des citoyens de plusieurs municipalités comme Val-d'Or, Senneterre et Rouyn-Noranda ont installé sur leur terrain des petites maisonettes pour échanger gratuitement des livres. Et c'est maintenant au tour de Malartic d'avoir sa bibliothèque de rue.

Avec les informations de Sandra AtamanTwitterCourriel

Le Croque-livres est une initiative d'Avenir d'enfant. L'organisme, financé par la Fondation Lucie et André Chagnon, a déjà distribué 208 Croque-livres au Québec. La bibliothèque de rue de Malartic se spécialise dans les livres pour les enfants de 12 ans et moins. Jusqu'à maintenant, Avenir d'enfant a déjà distribué 208 Croque-livres au Québec.

« La Fondation Lucie et André Chagnon vise beaucoup la réussite éducative et le développement global de l'enfant, en passant, naturellement, par l'éveil à la lecture. Alors c'est sûr qu'en offrant l'accès à des livres comme ça, gratuitement, pour les enfants c'est un moyen efficace de favoriser l'engouement, le plaisir de la lecture », explique Luce Audet, coordonnatrice pour la mobilisation à la petite enfance de la Vallée-de-l'Or.

Dans plusieurs municipalités de la région

Des citoyens ont également installé des bibliothèques sur leur terrain, un peu partout dans la région. Des familles ont lancé le projet à Val-d'Or, puis une première bibliothèque de rue a été implantée à Rouyn-Noranda par les citoyens de la rue Chadbourne.

Le principe d'une bibliothèque de rue est simple, explique Geneviève Gauthier, l'instigatrice du projet à Val-d'Or. « On doit échanger un livre qui nous appartient dans la bibliothèque et à partir de là on peut ramener le livre qu'on vient de finir de lire et l'échanger, donc l'investissement est d'un seul livre », souligne-t-elle.

Initiative citoyenne

À Rouyn-Noranda, la bibliothèque de rue qui se trouve sur la rue Chadbourne a été installée sur un terrain privé, à l'initiative d'une citoyenne et enseignante, Alexie Pomerleau. Elle dit avoir été inspirée par plusieurs facteurs.

J'avais vu le mouvement dans les grandes villes commencer. Ça fait quelques années que ça existe. Puis il y avait aussi à l'Abstracto, il y a l'étagère où c'est le même principe. Ça fait des années que c'est là. Je voyais le côté extérieur. J'aimais [l'idée de] prendre une marche dans le quartier et arriver sur une petite bibliothèque de rue. Et il y a la fille de Val-d'Or qui en a mis une et ils sont rendus à une dizaine à Val-d'Or de bibliothèques de rue citoyennes.

Alexie Pomerleau

Voici l'entrevue qu'Alexie Pomerleau et Luce Audet, coordonnatrice pour la mobilisation à la petite enfance de la Vallée-de-l'Or, ont accordée à l'émission Des matins en or, vendredi.

Abitibi–Témiscamingue

Livres