•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Winnipeg donne son feu vert au plan de transport actif

Les élus municipaux de Winnipeg ont voté à 10 contre 3 en faveur de l'adoption du plan de transport actif de 334 millions de dollars.

Les élus municipaux de Winnipeg ont voté à 10 contre 3 en faveur de l'adoption du plan de transport actif de 334 millions de dollars.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Les élus municipaux la Ville de Winnipeg ont adopté mercredi un plan de transport actif après un débat houleux mené notamment par le conseiller du quartier Transcona Russ Wyatt.

Dans le cadre de la stratégie, la Ville s'engage à investir 334 millions de dollars sur 20 ans pour les infrastructures destinées à faciliter ainsi qu'à rendre plus sécuritaires les déplacements à pied et à vélo dans la capitale manitobaine.

Le plan a été adopté à 12 voix contre 3, par les membres du conseil municipal. Les conseillers Jeff Browaty (North Kildonan), Jason Schreyer (Elmwood-East Kildonan) et Ross Eadie (Mynarski) ont voté contre.

Le conseiller Russ Wyatt, qui a mené l'opposition contre la stratégie de transport actif, s'est absenté de la salle du conseil municipal au moment du vote. Il a claqué la porte lorsque ses amendements au plan ont été rejetés.

Les opposants ont fait valoir que la stratégie dans sa forme actuelle coûtera des millions de dollars et forcera les contribuables à accepter des plans douteux.

« Cela aurait pu être un meilleur document », a déclaré le conseiller Jason Schreyer. « Je suis complètement frustré », a déclaré pour sa part Jeff Browaty.

Des momifications rejetées

Russ Wyatt et les autres opposants ont présenté de nombreuses motions en vue de modifier la stratégie. Cependant, elles ont toutes été rejetées.

Le conseiller Russ Wyatt a collé toutes les motions rejetées sur la porte du maire Brian Bowman.

Le conseiller Russ Wyatt a collé toutes les motions rejetées sur la porte du maire Brian Bowman.

Photo : ICI Radio-Canada

Après avoir quitté la salle du conseil municipal, M. Wyatt a posé un geste symbolique en collant une copie des motions rejetées sur la porte du bureau du maire en inscrivant « démocratie refusée » sur chacune d'entre elles.

« Jamais dans l'histoire du conseil municipal des amendements présentés par des conseillers municipaux dûment élus n'ont pas eu la chance d'être discuté ou débattu », a déclaré le conseiller de Transcona.

La stratégie a le soutien du maire Brian Bowman et des autres conseillers dont Jenny Gerbasi du quartier Fort Rouge-Est Fort Garry qui l'a qualifiée « d'un très bon départ ».

Les conseillers Russ Wyatt, Jeff Browaty, Jason Schreyer, Ross Eadie et Shawn Dobson (Saint-Charles) ont payé des annonces à la radio pour critiquer le plan de transport actif et appeler la Ville à se concentrer sur les routes et les trottoirs au lieu des pistes cyclables.

Sur les réseaux sociaux, Russ Wyatt a accusé le maire Bowman et les partisans du transport à vélo d'essayer d'imposer la stratégie au conseil.

Le conseiller de Transcona avait prévu présenter neuf amendements au plan de transport actif à la réunion du conseil municipal. Il a toutefois découvert mardi soir que cela serait impossible.

M. Wyatt et Ross Eadie ont expliqué qu'ils ont été informés par le bureau du greffier de la Ville qu'une motion avait déjà été déposée par les conseillères Janice Lukes (Saint-Norbert) et Jenny Gerbasi pour modifier la stratégie. L'amendement visait à refuser toutes motions visant à remanier le plan.

Manitoba

Affaires municipales