•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de New York paiera 5,9 M$ à la famille d'Eric Garner

New York, le 4 décembre : ces manifestants protestent au lendemain de la décision d'un grand jury de ne pas poursuivre un policier blanc responsable de la mort d'un père de famille noir, Eric Garner.

New York, le 4 décembre : ces manifestants protestent au lendemain de la décision d'un grand jury de ne pas poursuivre un policier blanc responsable de la mort d'un père de famille noir, Eric Garner.

Photo : Getty Images / Getty Images/Kena Betancur

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de New York a conclu un accord avec la famille d'Eric Garner, ce père de famille noir mort il y a près d'un an après avoir été maintenu à terre de force par la police. Elle a accepté de payer 5,9 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites au sujet du décès.

La mort d'Eric Garner, 43 ans, ainsi que celle, en août dernier, de Michael Brown, un adolescent noir de 18 ans tué par un policier blanc à Ferguson dans le Missouri, avait déclenché des manifestations dans tous les États-Unis pour protester contre le traitement des Afro-Américains par la police.

« Aucune somme d'argent ne pourra rendre cette famille entière, mais espérons que la famille Garner pourra trouver un peu de paix [...] dans la transaction de ce jour », a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio, dans un communiqué.

La famille d'Eric Garner avait déposé une plainte en octobre et demandé 75 millions de dollars de dommages et intérêts.

La transaction met fin aux poursuites contre la Ville, a indiqué Jonathan Moore, un avocat qui représente la famille.

Un accord a également été conclu avec l'hôpital qui employait les urgentistes qui se sont rendus sur les lieux et qui n'ont pas aidé Eric Garner, a précisé l'avocat par courriel. Les termes de l'accord avec l'hôpital n'ont pas été rendus publics.

Un grand jury a refusé d'inculper le policier Daniel Pantaleo, qui avait plaqué Eric Garner en utilisant une technique d'étranglement, ce qui est interdit par la police de New York.

Il y a une semaine, le gouverneur de New York Andrew Cuomo a annoncé la nomination d'un procureur spécial chargé d'enquêter sur les cas de civils tués lors de confrontations avec la police.

Le médecin légiste de New York a conclu au décès d'Eric Garner par homicide, estimant que les policiers avaient comprimé son cou et sa poitrine. Des problèmes de santé, notamment l'asthme et l'obésité, ont également contribué à sa mort, a précisé le légiste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !