•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier voyage mardi pour l'Algoma Central Railway?

Gare de Hawk Junction sur le trajet de l'Algoma Central Railway

Gare de Hawk Junction sur le trajet de l'Algoma Central Railway

Photo : Radio-Canada/Martine Laberge

Radio-Canada

Le train de passagers Algoma Central Railway pourrait effectuer mardi son dernier voyage avant longtemps, ce qui inquiète les travailleurs de l'industrie touristique le long du trajet.

Un texte d’Élyse AllardTwitterCourriel

Le CN annonçait vendredi que l'entreprise Railmark, choisie pour exploiter la liaison entre Sault-Sainte-Marie et Hearst, n'a pas obtenu le financement dont elle avait besoin. Par conséquent, le service de train de passagers devait prendre fin mercredi, selon le CN.

Or, l'Agoma Central Railway n'effectue aucune liaison le mercredi. Le propriétaire de la pourvoirie Errington's Wilderness Island Lodge, située entre Hawk Junction et Oba, soutient donc que le train fera son dernier voyage mardi. Selon Al Errington, des wagons vides pourraient retourner à Sault-Sainte-Marie.

Depuis un mois, l'horaire du train est si chaotique, que seule une poignée de gens ont osé le prendre. Je doute qu'il y ait quelqu'un à bord demain sur le chemin du retour. D'habitude, des centaines de voyageurs prenaient ce train chaque semaine.

Al Errington, propriétaire, Errington's Wilderness Island Lodge

Les conséquences sur son entreprise se font déjà sentir. L'hydravion sera bientôt le seul moyen pour les touristes d'accéder à sa pourvoirie, mais rares sont ceux qui ont les moyens d'en défrayer les coûts, pouvant s'élever à plusieurs centaines de dollars.

Al Errington soutient également que certains clients ne sont pas à l'aise à l'idée de voyager en hydravion : « Nous voulons que le CN trouve un nouvel exploitant responsable, qui a les moyens financiers et les aptitudes pour gérer un train de passagers. »

La solution : faire pression sur le CN et sur le gouvernement

La Coalition pour le train de passagers Algoma, un groupe à la défense du service, demande au CN de continuer d'exploiter l'Algoma Central Railway jusqu'au 31 août.

D'ici là, elle fera pression sur l'entreprise ferroviaire et le gouvernement fédéral pour qu'ils trouvent un nouvel exploitant, qui pourra reprendre le service à l'automne.

On encourage ceux qui nous appuient à envoyer des courriels à la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, pour qu'elle nous aide à régler ce problème.

Linda Savory-Gordon, membre du conseil d'administration, Coalition pour le train de passagers Algoma

La coalition dit avoir des projets pour l'Algoma Central Railway, dont un partenariat touristique avec les Premières nations et des échanges linguistiques pour les jeunes entre Sault-Sainte-Marie et Hearst.

Ontario

Tourisme